Troubles psychopathologiques et créativité artistique

Artistes, pathologies mentales et créativité


créativité et folie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'idée que la créativité, le génie et la "folie" sont liées est ancienne, Aristote ne déclarait-il pas qu’ « aucun grand esprit n'a existé sans une touche de folie ». Le psychiatre renommé du XIXe siècle, Lombroso, soutenait que le génie et la folie étaient des manifestations étroitement liées d'un trouble dégénératif sous-jacent. Nombreux sont les artistes, peintres, comédiens, chanteurs, écrivains, musiciens de haut niveau atteints de troubles psychopathologiques, Vincent Van Gogh, Robert Schumann, Mozart, Beethoven, Sylvia Plath, Virginia Woolf, Anne Sexton, Ernest Hemingway, Edgar Allan Poe, Michelangelo, Georgia O'Keefe, Jackson Pollock, Stephane Zweig, Robin Williams, Nino Ferrer, David Helfgott, Jim Morrison, etc.

La liste est longue mais non concluante sur le plan scientifique. Finalement quelles sont les preuves en faveur de cette association ? Indla Ramasubba Reddy et al. se sont posés cette question.
Une des premières difficultés pour étudier cette relation créativité et « folie » est qu'il existe une dizaine de définitions de la créativité. La définition la plus commune est celle de l’Encyclopaedia Universalis : « La créativité est la capacité à réaliser une production (idée, objet, composition, etc.) à la fois nouvelle, originale et adaptée au contexte et aux contraintes de l'environnement dans lequel la production s'exprime ».

Les composantes de la créativité

TM Amabile [1] considère que quatre composantes sont nécessaires pour toute réponse créative :

- Trois dépendent du sujet

  • les compétences et les connaissances au domaine
  • la pensée créative (la manière d'aborder les problèmes et les traits de personnalité)
  • la motivation (passion intrinsèque, intérêt pour le sujet ou l'action en question)

- Une est extérieure au sujet
L'environnement social qui va influencer la créativité

Quelques caractéristiques des relations créativité et pathologies mentales

Le quotient intellectuel
Les recherches récentes mettent en évidence que si le potentiel créatif peut être dépendant du QI, l'accomplissement créatif est indépendant du QI. Ainsi, les personnes avec un faible quotient intellectuel peuvent faire preuve de créativité et de performance [2].

L'historiométrie, visant l'étude des biographies des créateurs éminents, montre que plus le créateur est éminent, plus le taux et l'intensité des symptômes psychopathologiques sont élevés [3] ; cela est plus vrai encore dans certains domaines, comme pour les poètes célèbres.

Les lignées familiales qui produisent les créateurs les plus en vue ont également tendance à être caractérisées par un taux et une intensité plus élevés de symptômes psychopathologiques [4].

La dépression, l'alcoolisme et le suicide semblent être les problèmes psychopathologiques les plus courants auxquels sont confrontés ces créatifs.

 

 

 

Imprimer

La boutique

Revues

Santé du musicien N°85
Revue Médecine des arts N°85 numéro spécial musiciens
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du chanteur N°84
Revue Médecine des arts N°84 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°82
Revue Médecine des arts N°82 : Le pouce du musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°81
Revue Médecine des arts N°81
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Yoga du musicien
Le Yoga du musicien
27,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Eutonie pour le musicien
Accorder son corps
29,00 € Accéder à la boutique

Association

Faire un don
Adhérer

Quiz

Testez votre estime de soi

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Sondage

Musiciens, quel régime faites-vous ?

Votez (120 votants)

Suivez-nous !

Inscription newsletter

Encyclopédie

  • Demis Roussos
  • Wilfrid Piollet
  • Hamama Faten
  • James Anderson DePriest
  • Ekberg Anita
Demis Roussos