Troubles psychopathologiques et créativité artistique

Créativité et pathologies mentales


Créativité et maladies mentales

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette association créativité et psychopathogie s’applique à divers syndromes psychopathologiques.

Les troubles de l’humeur

Il existe un lien étroit entre les troubles de l’humeur et la créativité artistique. La recherche dans ce domaine a suggéré que les sujets atteints de cyclothymie et les parents au premier degré des sujets atteints de maladie maniaco-dépressive avaient des scores de créativité plus élevés que les témoins. Goodwin et Jamison, qui ont étudié des documents biographiques, ont signalé que le trouble bipolaire peut avoir affligé de nombreux créateurs éminents comme John Berryman, Robert Lowell, Anne Sexton, Vincent van Gogh et Robert Schumann, entre autres [5].

Trouble du spectre de la schizophrénie

Sauf exception comme John Nash, génie des mathématiques, si un niveau élevé de schizothypie peut favoriser la réalisation créative, ce n’est pas le cas de la schizophrénie à part entière. Si les pensées schizophrènes sont plus susceptibles d’être originales, différentes, nouvelles et prédisposeraient à la créativité, elles se distinguent en fait de celles des personnalités créatives, qui seraient capables de mieux organiser le flot d’idées, de les différencier efficacement, ce qui n’est pas le cas pour les schizophrènes.

Désordres liés à la consommation d’alcool et d’autres drogues

L'étude de Ludwig sur 1 000 personnes exceptionnelles dont les biographies ont été publiées dans le New York Times Book Review de 1960 à 1990 a révélé une augmentation générale de l'abus d'alcool chez les artistes et surtout chez les écrivains [6]. Des résultats similaires ont été suggérés par Post dans son étude sur 291 hommes de renommée mondiale et 100 écrivains et auteurs de théâtre connus. [7]
L’étude de Ludwig met en évidence que la consommation d'alcool s'est avérée nuisible à la productivité dans plus de 75 % de l'échantillon, surtout dans les dernières phases de leur carrière alcoolique, et Ernest Hemingway est peut-être un bon exemple de ce phénomène, qui a obtenu un prix Nobel de littérature pendant une période d’alcoolisme, mais qui s'est suicidé plus tard dans sa vie.
Outre l'alcool, de nombreux écrivains ont également été dépendants de drogues comme l'opium, dont Charles Dickens est un excellent exemple qui a perdu la vie en partie parce qu'il était dépendant à cette drogue.

Les difficultés thérapeutiques

Cette relation entre la créativité et les troubles psychopathologiques n’est pas sans poser de difficultés sur le plan thérapeutique. Une approche compréhensive est nécessaire dans la prise en charge des maladies mentales des artistes, les préserver tout en préservant leur créativité est un enjeu, mais qui peut se trouver délicat selon les pathologies et les risques auxquels ils sont exposés. Le thérapeute doit accompagner l’artiste et prendre en compte l’ensemble de la problématique du sujet en intégrant cette créativité et rechercher les solutions thérapeutiques qui permettent de préserver le sujet et de ne pas annihiler le processus créatif.

Docteur Arcier André, président fondateur de Médecine des arts®
Médecine des arts® est une marque déposée. Copyright Médecine des arts©

Sources

Indla Ramasubba Reddy, Jateen Ukrani, Vishal Indla, Varsha Ukrani. Creativity and psychopathology: Two sides of the same coin ? Indian J Psychiatry, Friday october 12. 2018; 168-174.

Bibliographie

- [1] Amabile TM. Social psychology of creativity. A componential conceptualization. J. Pers Soc Psychol, 1983; 45: 997-1013
- [2] Jauk E, Benedek M, Dunst B, Neubauer AC. The relationship between intelligence and creativity: New support for the threshold hypothesis by means of empirical breakpoint detection. Intelligence, 2013;41:212-21.
- [3] Ludwig AM. Method and madness in the arts and sciences. Creat Res J, 1998; 11 : 93-101.
- [4] Karksson JL. Genetic association of giftedness and creativity with schizophrenia. Hereditas, 1970; 66 : 177-182.
- [5] Rothenberg A. Bipolar illness, creativity, and treatment. Psychiatr Q 2001; 72:131-147
- [6] Ludwig AM. Method and madness in the arts and sciences. Creat Res J, 1998; 11:93-101
- [7] Post F. Creativity and psychopathology. A study of 291 word-famous men. Br J Psychiatry, 1994; 165:22-34.

Imprimer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°87 Spécial Voix et Vent
Revue Médecine des arts N°87 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

Association

Faire un don
Adhérer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°86
Revue Médecine des arts N°86 numéro spécial musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°81
Revue Médecine des arts N°81
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du chanteur N°84
Revue Médecine des arts N°84 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°82
Revue Médecine des arts N°82 : Le pouce du musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du musicien N°85
Revue Médecine des arts N°85 numéro spécial musiciens
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Yoga du musicien
Le Yoga du musicien
27,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Eutonie pour le musicien
Accorder son corps
29,00 € Accéder à la boutique

Quiz

Testez votre estime de soi

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Suivez-nous !

Inscription newsletter

Encyclopédie

Expression Expression en musique, théâtre