La musique joyeuse stimule la créativité

Musique et créativité

Musique et créativité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La créativité est à la base de l’innovation culturelle et scientifique. Devant les défis qui se posent à nos sociétés, la créativité devient une ressource indispensable pour répondre aux évolutions rapides d’un monde complexe.
Au cours de ces dernières années, divers moyens ont été proposés pour développer la créativité  cependant l’effet de la musique sur la créativité est resté largement inexploré.

La créativité est inhérente au fonctionnement cognitif, les conceptions innéiques sont aujourd’hui relativisées. La créativité n’est pas réservée à quelques esprits de génie. Tout individu peut être créatif, tous les jours, en fonction de sa personnalité, de ses aptitudes cognitives, de ses comportements et de son environnement. La créativité dépend de processus cognitifs fondamentaux qui peuvent être développés.

La créativité regroupe un ensemble de processus cognitifs. C’est la capacité à imaginer rapidement différentes solutions ou idées originales. La créativité implique tout à la fois une pensée divergente et une pensée convergente.
La pensée divergente est mise en œuvre dans les situations où il faut trouver le maximum de solutions différentes à un même problème. Elles sont élaborées d’une manière libre et spontanée et utilisent des informations multiples en faisant des combinaisons inattendues. La pensée divergente est essentielle pour la créativité. Elle permet de produire de nombreuses idées, permet à l’individu de considérer les sentiers alternatifs de recherche, augmentant ainsi la probabilité de trouver une idée originale et adaptée.
La pensée convergente suit un certain nombre d’étapes logiques pour arriver à une solution. Elle se focalise sur certaines idées pour décliner la solution adéquate.

L’étude actuelle [1] menée conjointement par Simone Ritter (de l'Université de Radboud aux Pays-Bas) et Sam Ferguson (de l'University of Technology de Sydney en Australie) vise à éclairer l’association potentielle de l’écoute musicale pour optimiser la cognition créative mesurée sur des tâches de créativité divergentes et convergentes.
Les chercheurs ont fait appel à 155 sujets dont 121 femmes (moyenne d’âge : 22,5 ans) pour explorer les effets de la musique sur la créativité. Les participants étaient volontaires et ont été divisés sur la base d’un tirage au sort en 5 groupes.
Le groupe témoin devait se prêter aux tests dans le silence, alors que les quatre autres groupes étaient exposés à des musiques présentant des caractéristiques particulières sur le plan de la valence émotionnelle et du niveau « d’éveil ».

  • Le premier groupe écoutait une musique calme (émotion positive et niveau d’éveil bas : « «Le cygne» du Carnaval des animaux de Camille Saint-Saens);
  • Le deuxième écoutait une musique « heureuse, joyeuse »(valence positive et niveau d’éveil élevé) : « Les quatre saisons de Vivaldi ».
  • Le troisième groupe, une musique triste (valence négative, niveau d’éveil bas)  L’Adagio pour cordes de Samuel Barber ;
  • Le quatrième écoutait une musique « anxiogène » (valence négative, niveau d’éveil élevé) : « Mars, celui qui apporte la guerre » extrait des Planètes de Gustav Holst).

Une fois que la musique commençait, les sujets devaient s'adonner à différentes tâches cognitives pour tester leur pensée divergente et leur pensée créative convergente.

Emotion valence

Toute émotion peut être ressentie comme la combinaison de deux variables: la valence et le niveau d’activité. La valence est un ressenti subjectif agréable ou désagréable. Le niveau d’éveil (arousal) est un état subjectif ressenti d’activité ou de non-activité. Ces sont ces deux variable qui semblent le mieux parvenir à décrire les états émotionnels humains.
Ainsi les émotions « calme » et « excité » ont une valence positive (V+) et se trouveront dans la partie droite du schéma 1. Mais le niveau d’activation « excité » est positive (cadran Q1) alors que l’état « calme » renvoie à un « arousal » inactif (cadran Q2).
Les états émotionnels positifs (V+) sont représentés par les cadrans Q1 et Q2. Inversement, les états émotionnels négatifs (V-) se situent dans les cadrans Q3 et Q4.
Il est alors possible de situer les émotions de base dans ce modèle bidimensionnel en fonction de leur ressenti subjectif et non en fonction de mesures biologiques. Les expériences subjectives que l’on peut caractériser par ces dimensions de VALENCE et d’ACTIVITÉ sont appelées « core affect », états émotionnels ou état affectif.
Docteur Antoine Bouvresse. Emotions, états émotionnels et humeurs

 

La musique joyeuse augmente la créativité divergente

Les résultats suggèrent que le fait d'écouter de la musique  heureuse, joyeuse augmente les performances de la créativité sur l'ensemble de la pensée divergente. Par contre, l’écoute de cette musique « joyeuse » n’augmente pas la créativité convergente.
Les autres conditions d’écoute de musique, musique calme, triste et anxiogène ne modifiaient pas la créativité divergente et convergente. 

Pour les auteurs de cette étude, la musique enjouée, positive et entraînante stimule la flexibilité de la pensée, permettant de s’extraire de la pensée normative pour faire émerger des pensées nouvelles. L’augmentation des pensées divergentes, et la non augmentation des pensées convergentes après avoir écouté une musique joyeuse pourrait être liée au fait que les pensées convergentes reposent moins sur la fluidité et la flexibilité mentale que sur la recherche d’une réponse correcte.
Les musiques positives, enjouées stimuleraient le circuit cérébral de la récompense. Ce circuit neuronal interagit avec des structures cérébrales qui jouent un rôle important dans la prise de décision, le contrôle attentionnel, le lâcher-prise. Ce style de musique pourrait faciliter la prise de risque, effectuer une levée d’inhibition sur le plan de la pensée créative et par ce processus l’écoutant ferait preuve alors d’idées plus hétérodoxes, originales.
La présente étude vient appuyer le modèle cognitif créatif de la créativité (par exemple, selon lequel les différences individuelles en matière de créativité peuvent s'expliquer par les variations de l'efficacité des processus cognitifs qui sous-tendent la créativité, et par l'idée que la pensée créatrice peut être améliorée.

La créativité est l'une des compétences cognitives les plus importantes pour trouver des solutions nouvelles, nécessaire en général dans les pratiques artistiques et devenues indispensable également sur le plan scientifique pour faire face au défi de notre monde.
Au cours des dernières décennies, diverses techniques visant à améliorer la pensée créative ont été mises au point et testées. Toutefois, bon nombre des techniques d'amélioration de la créativité actuellement disponibles nécessitent une formation et une stratégie qui peut prendre beaucoup de temps et avoir un coût non négligeable.

L'étude actuelle peut avoir d'importantes implications pratiques - l'écoute musicale peut être utile pour promouvoir la pensée créative de façon peu coûteuse et efficace dans divers contextes scientifiques, éducatifs et organisationnels et artistiques où la pensée créative est nécessaire.

Rédacteur : Docteur Arcier, fondateur de Médecine des Arts
Médecine des arts® est une marque déposée. Copyright médecine des arts©

Publié le 19/09/2017

Bibliographie

- [1] Simone M. Ritter , Sam Ferguson Happy creativity: Listening to happy music facilitates divergent thinking  September 6, 2017. PLOS ONE
Adaman JE, Blaney PH. The Effects of Musical Mood Induction on Creativity. J Creative Beh. 1995; 29(2): 95–108.
- Cockerton T, Moore S, Norman D. Cognitive test performance and background music. Percept Mot Skills. 1997;85(3): 1435–1438.
- Benz S, Sellaro R, Hommel B, Colzato LS. Music makes the world go round: The impact of musical training on non-musical cognitive functions—A review. Frontiers Psych. 2015;6: 2023.
- Rauscher FH, Shaw GL, Ky KN. Listening to Mozart enhances spatial-temporal reasoning: towards a neurophysiological basis. Neurosci Lett. 1995;185(1): 44–7. pmid:7731551
- Thompson WF, Schellenberg EG, Husain G. Arousal, Mood, and The Mozart Effect. Psych Sci. 2001;12: 248–251.
- Pignatiello MF, Camp CJ, Rasar LA. Musical mood induction: an alternative to the Velten technique. J Abnorm Psychol. 1986;95(3): 295–7. pmid:3745653
- Ilie G, Thompson WF. Experiential and Cognitive Changes Following Seven Minutes Exposure to Music and Speech. Music Perception. 2011;28(3): 247–264.
- De Dreu CKW, Nijstad BA, Baas M, Wolsink I, Roskes M. Working Memory Benefits Creative Insight, Musical Improvisation, and Original Ideation Through Maintained Task-Focused Attention. Pers Soc Psych Bul. 2012;38(5): 656–669.

 

Imprimer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°87 Spécial Voix et Vent
Revue Médecine des arts N°87 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

Consultation pluridisciplinaire pour le musicien

Consultation gratuite pour le musicien


Association

Faire un don
Adhérer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°86
Revue Médecine des arts N°86 numéro spécial musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Yoga du musicien
Le Yoga du musicien
27,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du chanteur N°84
Revue Médecine des arts N°84 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du musicien N°85
Revue Médecine des arts N°85 numéro spécial musiciens
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°82
Revue Médecine des arts N°82 : Le pouce du musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°80
Revue Médecine des arts N°80
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Le corps du musicien
Le corps du musicien
29,50 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Prévention des pathologies des musiciens
Prévention des pathologies des musiciens
29,50 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Le trac Le comprendre pour mieux l'apprivoiser
Le trac. Le comprendre pour l'apprivoiser
23,50 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Le trac, le maîtriser
Le trac, stratégies pour le maîtriser
25,50 € Accéder à la boutique