Léonard de Vinci souffrait d'une paralysie de la main droite ?

Paralysie du nerf ulnaire chez Léonard de Vinci

Paralysie de Léonard de Vinci

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la fin de sa vie, Léonard de Vinci présentait un handicap de la main droite qui l'empêchait d'utiliser cette main pour peindre ou tenir sa palette, même si à cette période il a pu continuer à dessiner de la main gauche et à enseigner son art.

Une étude d'un portrait de Léonard de Vinci attribué à un artiste lombard du XVI siècle, Giovanni Ambroglio Figino a permis à deux médecins italiens de ré interprétés l'hypothèse la plus souvent avancée qui attribuait cet handicap, une paralysie de la main droite à un accident vasculaire cérébral. D'autres hypothèses ont pu également être évoquées comme une maladie de Dupuytren, maladie d'origine inconnue qui est une fibrose rétractile de l'aponévrose palmaire. Cette fibrose entraîne une rétraction et une flexion progressive et irréductible des doigts.

Léonard de Vinci paralysie de la main
Museum of Gallerie Dell'Academia Venice

Le chirurgien Davide Lazzeri et le neurologue Carlo Rossi ont analysé précisément ce portrait de Léonard de Vinci de Giovanni Ambroglio Figino. Il s'agit d'une sanguine qui représente Léonard de Vinci âgé, sa main droite émergeant d'un vêtement, comme si ce bras était maintenu en écharpe.

""plutôt que de dépeindre un poing fermé, typique d'une spasticité musculaire consécutive à un accident vasculaire cérébral, ce portrait suggère un diagnostic alternatif tel qu'une paralysie cubitale, communément appelée main en griffe" précise le professeur Lazzeri. Cette paralysie cubitale pourrait avoir été la conséquence d'un traumatisme, une chute par exemple provoquant une lésion dans la partie supérieure du bras droit.

Pour ces deux médecins, l'hypothèse vasculaire ne peut être retenue, car cet handicap de la main ne s'est accompagné d'aucun déficit cognitif, ni d'autres troubles déficitaires.

Néanmoins, cet handicap pourrait expliquer le fait que Léonard de Vinci a laissé de nombreux tableaux inachevés, dont la Joconde, durant les cinq dernières années de sa carrière, tout en continuant de dessiner.

Rédacteur Docteur Arcier, président fondateur de Médecine des arts®
Médecine des arts est une marque déposée. Copyright médecine des arts©


 

Imprimer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°87 Spécial Voix et Vent
Revue Médecine des arts N°87 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

Association

Faire un don
Adhérer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°86
Revue Médecine des arts N°86 numéro spécial musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°81
Revue Médecine des arts N°81
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du chanteur N°84
Revue Médecine des arts N°84 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°82
Revue Médecine des arts N°82 : Le pouce du musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du musicien N°85
Revue Médecine des arts N°85 numéro spécial musiciens
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Yoga du musicien
Le Yoga du musicien
27,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Eutonie pour le musicien
Accorder son corps
29,00 € Accéder à la boutique

Quiz

Testez votre estime de soi

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Suivez-nous !

Inscription newsletter

Encyclopédie

Expression Expression en musique, théâtre