Les musiciens experts ont une intelligence fluide supérieure aux musiciens novices et aux non-musiciens

Intelligence et apprentissage de la musique

intelligence fluide et musicien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


De nombreuses professions exigent des compétences cognitives et plus largement psychologiques sophistiquées. Les personnes qui peuvent traiter des informations rapidement, passer tout aussi rapidement d’une stratégie cognitive à une autre tout en conservant une cohérence globale, éviter les éléments distractifs en se concentrant sur l’objectif tout en conservant la capacité de saisir une information nouvelle, ces personnes ont des qualités qui s'avèrent particulièrement précieuses dans le domaine qu’ils ont choisi professionnellement.
De nouvelles recherches mettent en évidence que certains sujets possèdent ces capacités de manière disproportionnée par rapport à la moyenne de la population : il s’agit des musiciens expérimentés.

Intelligence fluide, intelligence cristallisée

  • L’intelligence fluide est définie comme la capacité à penser logiquement et à résoudre des problèmes dans des situations nouvelles, indépendamment des connaissances acquises.
  • L’intelligence cristallisée se réfère à la capacité d’un individu à utiliser ses compétences, ses connaissances et son expérience.

Lors de passages de tests standardisés mesurant l’intelligence fluide, les musiciens ont une excellente performance. Les résultats de travaux de recherches sur l’intelligence « renforcent les preuves de plus en plus nombreuses de la relation positive entre l’entraînement musical et la fonction cognitive », précisent les psychologues Jim Meyer, Pinar Gupse Oguz, Katherine Sledge Moore [1].

Ces capacités hors du « commun » se limitent aux musiciens « experts », c’est-à-dire des musiciens qui ont commencé tôt l’apprentissage de la musique et qui ont continué leur formation durant au moins une décennie. Il est à noter néanmoins qu’un ensemble de compétences tel que le « fonctionnement exécutif » est également renforcé pour les musiciens amateurs qui présentent un niveau d’entraînement plus faible. Ainsi, on peut penser que même une formation et une pratique limitée en musique peuvent procurer des avantages cognitifs significatifs.

Imprimer

Association

Faire un don
Adhérer