Tendinite et Tendinopathie chez les artistes : musiciens, danseurs, chanteurs, circassiens

Qu'est-ce qu'une tendinite ?

Les tendinites sont les affections les plus fréquentes des artistes scénique tels que les musiciens, danseurs, circassiens. Les tendinites sont diverses selon les pratiques, les gestes artistiques. Il s'agit de technopathies générées par le surmenage ou le malmenage musculo-squelettique.

Qu'est-ce qu'une tendinite ?
Le terme rendinite recouvre un certain nombre de pathologies siégeant au niveau du tendon ou de son insertion osseuse. Le plus souvent évitable grâce au respect des C’est une inflammation du tendon. Elle en fait peu fréquente, dans de nombreuses zones le tendon circule dans une gaine et l’inflammation de cette gaine se nomme tenosynovite et cette pathologie est de loin la plus fréquente. Elle peut survenir aigüe, chronique, adhésive, hypertrophique, nodulaire ou sténosante. Elle peut survenir dans le cadre d’affections inflammatoires généralisées, telle que la polyarthrite rhumatoïde.
Il est à noter que classiquement on distingue la tendinite ou ténosynovite du syndrome de surmenage, les caractéristiques cliniques sont différentes. Cette différence est importante car elle induit des stratégies thérapeutiques différentes.

Comment survient une tendinite ?
Chez le musicien deux facteurs sont le plus souvent à l’origine, la répétition du geste et la mauvaise utilisation du geste. Les gestes répétés entraîne des microtraumatismes lorsque les efforts sont trop intenses, trop rapides. On peut rencontrer chez les musiciens des tendinites des muscles extenseurs ou des fléchisseurs des doigts chez les pianistes et les violonistes ; chez ces derniers l’épicondylalgie du bras tenant l’archet est fréquente (douleur de la partie externe du coude due au surmenage des tendons extenseurs du poignet qui s’insèrent sur l’épicondyle). Les tendinites de l’épaule sont aussi rencontrées, elles existent en particulier chez les violonistes et les instruments à cordes ; elles affectent essentiellement le muscle sus-épineux maintenant l’épaule en abduction. Une pratique inadaptée peut être un facteur favorisant, nécessitant tout d’abord une correction du geste.

Quelle est la la forme des lésions tissulaires des tendinites ?
Un tendon sain, fonctionnel se présente sur le plan microscopique avec une trame de fibres collagènes disposées parallèlement. La substance fondamentale est peu vascularisée en dehors de la zone d’insertion. Les tenocytes sont de petites tailles, et on n’observe pas de fibroblaste.
Les lésions vont se traduire sur le plus histologique par des transformations tissulaires, ces modifications sont différentes selon le niveau d’atteinte du tendon (zone d’insertion, corps tissulaire etc…) et selon le processus en jeu.

  • Tendinites nodulaires ou tendinoses
    Elle se traduit par une altération des fibres collagènes, avec une prolifération de micro-calcifications. Le tendon est le siège de nodules fibreux cicatriciels. Ce sont des lésions dégénératives, ou un tissu fibreux vient remplacer le tissu fonctionnel. "La physiopathologie oriente vers un mécanisme incluant un flux sang excessif comme réponse aux micro traumatisme tendineux amenant dans le corps tendineux des médiateurs cellulaires réagissant à l’hyperthermie, et à l’hypoxie qui caractérisent le travail excessif du tendon" [1]
  • Péritendinites(ténosynovite)
    Les lésions sont typiquement inflammatoire. La lésion tendineuse s’accompagne par un épaississent fibreuse et s’accole à la gaine tendineuse tapissée de la membrane synoviale, justifiant l’utilisation du terme : ténosynovites. Le conflit créait lors du glissement du tendon à l’intérieur de la gaine synoviale est le générateur de la douleur

 Quel est le mécanisme ?
La physio-pathologie de cette affection fait l’objet de plusieurs théories

  • Hypersollicitation
  • Rapidité, précision du geste, forme du geste est responsable de micro lésions au niveau du corps du tendon ou de la zone d’insertion. Ces tendinites se retrouvent fréquemment chez les artistes jeunes, qui lors d’un événement particulier se mettent en suractivité. Cette affection micro traumatique par hypersollicitation touche préférentiellement les groupes musculaires sollicités de manière excentrique
  • Théorie trophique
  • Elle s’applique plutôt aux lésions retrouvées chez les personnes âgés. Les tendons avec l’âge perdent leur qualité fonctionnelle notamment sur le plan de l’élasticité et de la résistance. La capacité d’adaptation de la structure tendineuse est s’amoindrie avec l’âge. S’il est important d’avoir une activité tout au long de sa vie, la gestion de cette activité doit comporter l’intégration de temps de pause, étirements, moins de répétition, de posture délicate etc.
  • Théorie de la perturbation de la balance musculaire La composante excentrique de la contraction musculaire constitue le freinage actif de l’articulation lors de la décélération du mouvement. "Ce travail excentrique sollicite la résistance à l’étirement du tissu musculo-tendineux et va être source de lésions". L’origine de ces lésions est d’une part mécanique, l’étirement et la contraction répétées peut léser la zone d’insertion tendineuse ou de la jonction musculotendineuse, d’autre part métabolique, le travail excentrique se réalise en anaérobie et va entraîner des modifications internes de la cellule musculaire avec une augmentation de la température locale et une acidose, l’ensemble de ces phénomènes fragilise la structure musculo-tendineux-squelettique. [2]

En savoir plus :

- Les différents aspects de la pathologie de la main et du membre supérieur des musiciens, article de la revue
- Numéro spécial revue Médecine des Arts. Troubles musculo-squelettiques (TMS) du musicien
- Pathologie musculo-tendineuse et syndromes canalaires du membre supérieur du musicien, article médecine des arts
- La main du musicien : tendinites et ténosynovites, article de la revue Médecine des Arts
- Tendinites et ténosynovites de la main et du poignet du musicien, article de la revue Médecine des Arts


Médecine des Arts®    
- 715 chemin du quart 82000 F-Montauban
- Tél. 05 63 20 08 09 Fax. 05 63 91 28 11
- E-mail : mda@medecine-des-arts.com
- site web : www.medecine-des-arts.com

Imprimer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°81
Revue Médecine des arts N°81
14,00 € Accéder à la boutique

Quiz

Quelle est votre anxiété générale ? Test 1, genre masculin

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Association

Faire un don
Adhérer

Formation Cursus Médecine des arts-musique

Inscription 2017-2018