Kyste épidermique ou épidermoïde des cordes vocales

Quelles sont les manifestations vocales des kystes épidermoïdes ?

Quelles sont les manifestations vocales des kystes épidermoïdes ?
Il existe une dysphonie majeure par un forçage réactionnel. Il y a souvent un trouble vocal préexistant à l’épisode de manifestation du kyste épidermoïde.
 « La voix est souvent un peu grave, peu intonative, avec une fatigue lors de l’utilisation prolongée de la voix et un forçage. Les aigus sont difficiles ou
impossibles à émettre. Le timbre est dur, dit « rigide ». Il peut y avoir des dédoublements du son. » (Corbière, 2001)

Les kystes épidermoïdes peuvent être unis ou bilatéraux et peuvent être associés à d’autres lésions bénignes telles que nodule, polype, ponts muqueux, sulci (Cornut G, 1984).
Ouvert ou non, le kyste épidermique, en vieillissant, crée des adhérences avec la muqueuse et empêche le passage de l’ondulation de celle-ci en phonation. Il entraîne toujours une certaine rigidité de la masse cordale. La vibration cordale a des difficultés pour démarrer. Cette gêne à vibrer souplement et régulièrement explique le timbre bien souvent caractéristique et que nous appelons timbre « rigide », rèche et dur. A. Giovanni décrit des décrochages de fréquence, d’intensité, et de débit, traduits par une bitonalité comme si le vibrateur était jumelé à un sous-vibrateur plus lent, à l’octave.

Parfois le tableau est moins évocateur
Heuillet-Martin décrit  le cas clinique d’une chanteuse de cabaret avec une voix jusque là splendide dans une tessiture large.
Quelques semaines après le début d’une modification de sa voix (perte d’aigus, couacs), elle présente une bicordite. La rougeur est essentiellement dans les deux tiers postérieurs. Un repos vocal de cinq jours avec une corticothérapie est prescrit.
L’examen suivant se précise, le tiers moyen de la corde vocale droite ne laisse plus passer l’ondulation de la muqueuse dans la phonation grave. La corde vocale gauche vibre de façon réduite.
Devant cet aspect  laryngo-stroboscopique, une exploration sous anesthésie générale est prévue, puisque même améliorée, cette chanteuse ne peut plus chanter son répertoire.
Un très petit kyste est extrait de la corde vocale droite. Un autre est également repéré et enlevé dans la gauche.
La rééducation vocale, essentiellement du chant, a été menée très intensivement pendant quatre semaines. Le résultat a été excellent.

 

Imprimer

La boutique

Revues

Santé du chanteur N°84
Revue Médecine des arts N°84 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

Quiz

Somnolence, testez votre propension à vous endormir dans la journée ou en soirée

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Quiz

Problème de voix chantée ?

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

La boutique

Livres

Physiologie du chant
Physiologie et art du chant
25,00 € Accéder à la boutique

Association

Faire un don
Adhérer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°63
Revue Médecine des arts N°63
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°57
Revue Médecine des arts N°57
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°52
Revue Médecine des arts N°52
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°45
Revue Médecine des arts N°45
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°31
Revue Médecine des arts N°31
14,00 € Accéder à la boutique