Paralysie du nerf radial chez un musicien

Posture inadaptée et compression du nerf radial chez le musicien

Des postures inadéquates peuvent entraîner des troubles de la main et du membre supérieur.
Ce musicien s’est réveillé ce matin avec la sensation d’avoir le bras droit paralysé et en effet il ne peut utiliser normalement sa main droite et son avant bras.

compression du nerf radial

Michel est un musicien intermittent de 31 ans. Il joue de la guitare dans plusieurs groupes. Son répertoire est la musique actuelle. Michel vient nous consulter pour un symptôme extrêmement angoissant pour lui. Il s’est réveillé ce matin avec la sensation d’avoir le bras droit paralysé et en effet il ne peut utiliser normalement sa main droite et son avant-bras.

Une anamnèse pathognomonique (une histoire révélatrice)

Le groupe dans lequel ce musicien joue actuellement a terminé son concert un peu tard dans la nuit. Les musiciens se sont retrouvés ensuite chez des amis pour prendre un repas tardif. Au dire de Michel, « un repas arrosé » et avec une prise de stupéfiant (hasch). La fatigue aidant, Michel s’est endormi sur une chaise avec son bras en appui sur une chaise à proximité. Il s’est réveillé tard dans la matinée mais ne sentant plus une partie de son avant-bras et de sa main, mais surtout il se trouve dans l’impossibilité de relever sa main. Affolé, il a pris rendez-vous pour faire le point avec l’Association Européenne Médecine des arts.

Le mécanisme physiopathologique

 Le nerf radial est la continuation directe du faisceau postérieur du plexus brachial. Dans son trajet au niveau du bras, accompagné de l’artère humérale, il contourne le corps de l’humérus et vient en contact du périoste dans le sillon du nerf radial (gouttière radiale). Le nerf radial est un nerf sensitivo-moteur. Sur le plan moteur, c’est le nerf de l’extension et de la supination.

 

Territoire du nerf radial
Rôle moteur : quatre branches pour les trois chefs du muscle triceps radial, un rameau vers :
  • muscle anconé
  • muscle supinateur
  • muscle brachio-radial
  • muscle long extenseur radial du carpe
  • muscle court extenseur radial du carpe
  • muscle long abducteur du pouce
  • muscle long extenseur du pouce
  • muscle extenseur de l’index
  • muscle extenseur du Ve doigt
  • muscle extenseur des doigts
  • muscle extenseur ulnaire du carpe
Rôle sensitif :
  • les territoires sensitifs dépendant du nerf radial sont la face postérieure du pouce, le bord radial du dos de la main et la face postérieure de l’avant-bras.

Le mécanisme lésionnel est la compression externe du nerf radial. Le nerf radial se trouve comprimé entre le plan dur (le dossier de la chaise) et l’humérus. Durant le sommeil, la pression exercée par le poids du bras s’exprime entièrement et longuement sur le nerf radial.
Le même mécanisme est retrouvé dans les situations suivantes :

  •   le Syndrome des amoureux de banc public qui, entourant leur bien-aimé (e) le bras en appui sur le dossier du bras, de longues heures, se retrouvent avec une parésie du nerf radial,
  •   plus souvent encore le Syndrome de la lune de miel. les compressions du radial le long du tiers moyen de l’humérus, entre le brachio-radial, par la tête de l’un des protagonistes de la lune de miel reposant sur le bras de l’autre.
  •   Le Syndrome du samedi soir (ou Saturday night palsy) : C’est la paralysie du samedi soir, Le nerf radial est comprimé directement entre l’humérus en raison du maintien anormal d’une position compressive généralement du bras sur un plan dur (dossier de chaise, marche d’escalier) ou encore bras ballant hors du lit (favorisée par l’abus d’alcool, de somnifères ou de stupéfiants).

Signes cliniques d'une compression du nerf radial

La paralysie est donc d’emblée maximale le matin au réveil. Une atteinte complète de tous les muscles innervés par le radial est possible à l’exception du triceps.
Le seul symptôme est une "main paralysée au réveil" qui la fait capoter en col de cygne ; les troubles sensitifs se limitent à quelques paresthésies du dos de la main.

Les symptômes comprennent une faiblesse des extenseurs du poignet et des doigts (chute du poignet) et parfois une perte de la sensibilité à la face dorsale du 1er espace interosseux
L’examen explore le territoire du nerf radial au-dessous du coude :

  •   les muscles extenseurs des doigts et du poignet sont faibles (notamment ceux de la tabatière anatomique)
  •   les muscles fléchisseurs sont faussement paralysés, car si on maintient le poignet en arrière, la force de serrage est normale
  •   la corde du long supinateur et le réflexe stylo-radial ont disparu
  •   par contre, l’extension du coude est presque toujours normale, du fait que les nerfs du triceps naissent très haut

En règle générale, la récupération est spontanée et est fonction de l’intensité et de la durée de la compression, le délai de récupération correspondant à celui habituellement observé après un bloc de conduction ou une lésion de Sunderland de degré II ou III.
Cette compression prolongée anormale est presque toujours favorisée par l’abus d’alcool, de somnifères ou de stupéfiants.
On peut bien évidemment ajouter un examen électromyographyique qui fournira des renseignements plus précis. La consultation d’un spécialiste s’avère nécessaire afin de s’assurer du diagnostic et du pronostic.
 

Causes de neuropathies du nerf radial au niveau du bras
Compressions externes
  • paralysie du samedi soir ou de la lune de miel
  • position d’allaitement d’un bébé
  • garrot pneumatique (rare)
  • enclavement au niveau du triceps (efforts musculaires intenses)
Injection (fibrose liée à des injections intramusculaires répétées dans le triceps)
Compression par un anévrysme
Kystes et lipomes (exceptionnels)
Myosite du triceps (exceptionnels)
Fracture de l’humérus
Traumatisme de naissance
Neuropathie héréditaire avec hypersensibilité
Bande constrictive congénitale
Neuropathie motrice multifocale

Rédacteur Docteur Arcier André, président fondateur de Médecine des arts®
Copyright Médecines des arts©. Médecine des arts® est une marque protégée


 

 

Imprimer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°89 Etudiants en musique
Revue Médecine des arts N°89 Etudiants en musique
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°87 Spécial Voix et Vent
Revue Médecine des arts N°87 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

Consultation pluridisciplinaire pour le musicien

Consultation gratuite pour le musicien


Association

Faire un don
Adhérer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°86
Revue Médecine des arts N°86 numéro spécial musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Yoga du musicien
Le Yoga du musicien
27,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du chanteur N°84
Revue Médecine des arts N°84 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du musicien N°85
Revue Médecine des arts N°85 numéro spécial musiciens
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°82
Revue Médecine des arts N°82 : Le pouce du musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°80
Revue Médecine des arts N°80
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Le corps du musicien
Le corps du musicien
29,50 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Prévention des pathologies des musiciens
Prévention des pathologies des musiciens
29,50 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Le trac Le comprendre pour mieux l'apprivoiser
Le trac. Le comprendre pour l'apprivoiser
23,50 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Le trac, le maîtriser
Le trac, stratégies pour le maîtriser
25,50 € Accéder à la boutique