Musique et couleurs, une association médiée par les émotions

Quand la musique nous en fait voir de toutes les couleurs

Synesthésie cerveau
La roue (musicale) des couleurs de Manchester médecine des arts©

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cerveau humain a la capacité d’associer les couleurs et la musique qu’il entend. Qu’il s’agisse de musique classique ou de musique plus actuelle, notre cerveau tisse des connexions entre les musiques et les couleurs selon ce que nous font ressentir les mélodies entendues.

Synesthésie, les relations musique et couleurs

Stephen Palmer de l’université de Californie et son équipe ont réalisé une étude [1] afin de mesurer ce phénomène que l’on nomme synesthésie. Cent personnes ont été recrutées pour cette étude. La moitié des sujets résidait dans la baie de San Francisco, l’autre moitié au Mexique. Les participants devaient associer des airs classiques à un choix de 37 couleurs.

Lors de trois expériences, les sujets ont écouté 18 morceaux de musique classique aux tempos différents (lent, moyen ou rapide), dans des tonalités majeures et mineures. Pour la première expérience, on a demandé aux participants de choisir cinq couleurs parmi les 37 proposées, qui convenaient le mieux à la musique qu’ils écoutaient. Chacun d’entre eux a classé chaque morceau de musique sur une échelle allant d’heureux à triste, de fort à faible, de gai à ennuyeux et de calme à violent.

Parmi les résultats, il a été démontré que les sujets avaient tendance à associer une musique au tempo plus accéléré et à la tonalité majeure à des tons de jaune vifs et légers, alors que des musiques plus lentes à tonalité mineure étaient plutôt associées à des tons plus sombres, comme le gris et le bleu. "De façon surprenante, nous pouvons prédire avec 95 % de précision à quel point la couleur choisie sera joyeuse ou triste", en se basant sur le caractère joyeux ou triste de la musique qu’ils sont en train d’écouter, a expliqué Stephen Palmer cité dans un communiqué de l’université.

La plupart du temps, ces associations se faisaient en fonction des émotions ressenties. Les résultats révèlent que le Concerto pour flûte n°1 en sol majeur de Mozart est le plus souvent associé à des couleurs chaudes, lumineuses, des jaunes et des oranges lumineux, tandis que le Requiem en ré mineur du même compositeur, plus sombre et plus grave, est associé à des couleurs gris-bleus.

Imprimer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°87 Spécial Voix et Vent
Revue Médecine des arts N°87 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

Consultation pluridisciplinaire pour le musicien

Consultation gratuite pour le musicien


Association

Faire un don
Adhérer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°86
Revue Médecine des arts N°86 numéro spécial musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Yoga du musicien
Le Yoga du musicien
27,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du chanteur N°84
Revue Médecine des arts N°84 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du musicien N°85
Revue Médecine des arts N°85 numéro spécial musiciens
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°82
Revue Médecine des arts N°82 : Le pouce du musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°80
Revue Médecine des arts N°80
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Le corps du musicien
Le corps du musicien
29,50 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Prévention des pathologies des musiciens
Prévention des pathologies des musiciens
29,50 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Le trac Le comprendre pour mieux l'apprivoiser
Le trac. Le comprendre pour l'apprivoiser
23,50 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Le trac, le maîtriser
Le trac, stratégies pour le maîtriser
25,50 € Accéder à la boutique