Michel Delahaye

Acteur, cinéaste et critique français

Michel DelahayeActeur, cinéaste et critique français, Michel Delahaye, né le 21 septembre 1929 à Vertou, Loire-Atlantique, est mort le 22 octobre 2016 à Paris à 'âge de 87 ans.

Un parcourt de vie atypique, élevé par un ancien pilote de la Première Guerre  mondiale très religieux. Il suit un enseignement dans une école Jésuites pendant la guerre.
Il fera divers métiers, dans un port, à la Poste et en usine. Il fait des piges pour des journaux et en 1957 il commence à travailler comme critique dans la revue Cinéma. Il va signer de nombreux articles dans les Cahiers du cinéma dans lequel il va écrire dès l'année 1960. Il quittera les Cahiers du cinéma en 1970 après un désaccord « idéologique et théorique » avec le tournant marxiste-maoïste pris par la rédaction en chef de Jean-Louis Comolli et Jean Narboni.

Après des rôles de figurants, il devient acteur et joue dans une soixantaine de films. Il écrit un roman autobiographique, puis coscénariste en 1978. Il réalise un film un court métrage Sara.
Il devient ensuite travailleur social en 1982 et va travailler jusqu'en 1994 à la DASS ne paraissant que très rarement au cinéma.
Il reprendra l'écriture dans les années 2000 dans La Lettre du cinéma.
Michel Delahaye apparaît une dernière fois au cinéma en 2012, interprétant une des limousines du dernier plan de Holy Motors de Leos Carax.
Un bien curieux personnage décidément que ce Delahaye, converti depuis 1982 à une forme de catholicisme hérité de G.K. Chesterton. Un critique peut-être impénétrable mais dont j'ai retenu cet axiome éclatant : « Le fond crée la forme qui, à son tour, l’informe. »[télérama 24/10/2016]


 

Imprimer

Association

Faire un don
Adhérer

Formation Médecine des arts-musique

Cursus Médecine des arts-musique