Martin Gray

Ecrivain,

Martin GrayEcrivain, Martin Gray (Mieczysław Grajewski ou Mietek Grajewski,) né à Varsovie en Pologne le 27 avril 1922 est mort à Ciney en Belgique le 25 avril 2016.
Naît d'une famille juive dans le guetto de Varsovie. Il est déporté à Treblinka. Il s'échappe de Treblinka et rejoint la résistance militaire. Ensuite, il rejoint les partisans de l'Armée rouge,
Après la guerre, il part aux Etats-Unis (1946) et acquiert la nationalité américaine en 1952. Il fait fortune et épouse en 1958 une jeune mannequin américaine d'origine hollandaise, puis s'installe en France près de Cannes en 1960 et devient exploitant agricole.

En 1970, son épouse et ses 4 enfants meurent dans l'incendie du Tanneron (Massif forestier) et se lance dans l'écriture. Il écrit en 1971 un récit autobiographiqe Au nom de tous les miens, édité en 26 langues et lu par 30 millions de personnes. Le livre sera mis en scène au cinéma par Robert Enrico. Martin Gray publiera une douzaine d'ouvrages.
"Après ce drame, l'écriture devient une planche de salut pour Martin Gray, ainsi que la cause écologique. Humaniste, militant pour la paix, remarié et père de cinq enfants, il passera ses quarante dernières années à plaider pour la vie et sa préservation. Il s'adressait régulièrement à des classes, ou répondait aux milliers de lettres venues du monde entier en martelant son message: «On peut toujours reconstruire, même sur des ruines.»Le figaro 26/04/2016]
Martin Gray s'investira également dans plusieurs associations à vocation écologique, il crée la fondation Dina Gray.

En 2012, Martin Gray s'installe à Ciney en Belgique.  Il est retrouvé mort à son domicile, dans sa piscine, dans la nuit du 24 au 25 avril 2016, deux jours avant son 94e anniversaire.


 

Imprimer

Association

Faire un don
Adhérer

Formation Médecine des arts-musique

Cursus Médecine des arts-musique