La maladie de Sever chez le jeune danseur. Le pied du danseur

Quels sont les diagnostics à différencier ?

Il faut toujours éliminer la possibilité d’une spondylarthropathie débutante, ainsi qu’une aponévrosite plantaire, une tendinite du tendon achilléen, un fracture du calcanéum, un kyste, un ostéome ostéoïde, une ostéomyélite.
La radiographie peut être normale lors d’une ostéomyélite, l’écho-doppler peut trouver là son intérêt pour visualiser la nature inflammatoire des lésions dans l’ostéomyélite et l’absence d’inflammation lors d’une apophysite calcanéenne postérieure.

Maladie de Sever, revue de la littérature

Micheli dans une excellente revue générale, a analysé 97 adolescent athlètes de haut niveau et enregistré 137 atteintes calcanéennes. Il y avait 75% de garçons, 25% des filles. L’atteinte était bilatérale dans 71% des cas. Dans l’atteinte unilatérale, le côté droit était touché dans 28% des cas et le côté gauche dans 13% des cas. L’âge moyen chez le garçon est de 10 ans 10 mois avec néanmoins des variations importantes. Chez la fille, la moyenne d’âge est de 11 ans, la plus jeune était de 8 ans 8 mois, la plus âgée de 13 ans et 6 mois.
C’est entre 10 et 11 ans que se concentre finalement la majorité des cas. La maladie de Sever est effectivement une maladie de la puberté et plus particulièrement du début de la puberté. Dès que les règles apparaissent chez les filles et dès que le signe de Risser apparaît, l’affection diminue de façon sensible ; en effet, à cet âge, le pied a pratiquement terminé sa croissance, de tous les organes du corps, le pied est le premier à basculer dans l’adolescence. La symptomatologie peut durer 2 ans. La patience est la meilleure arme et il faut trouver un compromis avec l’activité sportive. Le foot ball américain, le basket, la course pied, la gymnastique sont les sports les plus fréquents en cause. Dans 20% des cas, la maladie de Sever n’a rien à voir avec le sport. Tous les malades qui présentent une douleur interne et externe sur le calcanéum doivent être examinés avec beaucoup d’esprit critique. Les premières douleurs peuvent signifier l’installation torpide d’une ostéomyélite qu’il ne faut pas méconnaître. Dans la statistique de Micheli 23 enfants sur 85 avaient des défauts d’alignement du pied, en particulier une pronation de l’avant-pied. La présence d’un pied plat dans 3% des cas et d’un pied creux dans 2% des cas semble jouer un rôle déterminant [3]
Imprimer

La boutique

Revues

Revue Médecine des Arts N°88 Danseurs Musiciens
Revue Médecine des arts N°88 Danseurs Musiciens
14,00 € Accéder à la boutique

S'abonner à la Revue Médecine des arts

Santé du danseur


Association

Faire un don
Adhérer