Faire ou écouter de la musique en groupe favorise une meilleure qualité de vie, la santé, la sécurité

Musique et bien-être

Musique et bien-être

Une enquête récente menée par une équipe de psychologues australiens met en évidence tout l'intérêt pour la santé et le sentiment de bien-être de participer collectivement à un événement collectif de musique, de chant ou de danse.

Cette recherche initiée par des chercheurs de l'université de Deakin (Australie) reposait sur un entretien téléphonique mené sur un échantillon de 1000 autraliens âgés en moyenne de 56 ans.
Les chercheurs évaluaient pour chaque personne :
- d’une part, le niveau de satisfaction dans plusieurs domaines de la vie : la santé, la sécurité, les relations interpersonnelles, les réalisations de la vie ;
- d’autre part, leur niveau d’implication et d’engagement dans la musique, le chant ou la danse, jouer et écouter de la musique, pratiquer le chant ou écouter des chansons, de même pour la danse. Les personnes interviewées devaient préciser si cet engagement se faisait en groupe ou de manière individuelle.  

Le fait de participer collectivement à des événements musicaux, de vivre la musique en la pratiquant ou en l'écoutant en groupe présente de nombreux bénéfices pour le bien-être subjectif. Les personnes interviewées évoquent cette amélioration dans le champ de la santé, de la sécurité des relations interpersonnelles.

Le score total de bien-être était nettement plus favorable pour les personnes dont la participation à des événements musicaux ou de danse ou de chant se faisait en groupe.

Il est à noter qu’il n'y avait pas de différence significative dans le bien-être pour les personnes qui chantaient seules par rapport à celles qui ne chantaient pas. Ce qui signifie que pour le chant le bien-être est associé uniquement aux personnes qui chantent en groupe. De même « ceux qui ont déclaré qu'ils dansaient avec d'autres avaient des scores significativement plus élevés que ceux qui ne dansaient pas, dans les domaines de la satisfaction à l'égard de la santé, la réalisation dans la vie, et des relations. Mais ce n’était pas le cas pour ceux qui dansaient seuls.

A une époque où les interfaces techniques font que nous consacrons de plus en plus de temps à des pratiques individuelles d’écoute de la musique, de visionnage de spectacles (smartphone, tablette, télévision), il est bon de penser et de démontrer que les pratiques collectives, le spectacle vivant, parce qu’ils nous engagent beaucoup plus, ont un impact positif sur notre bien-être et notre santé supérieur aux pratiques individuelles. Un orchestre, une chorale, une troupe de théâtre, de danse dans tous les lycées, voilà des projets qui feraient rencontrer les arts, la santé et le vivre ensemble bien plus concrètement qu’un énième projet de politique culturelle à l'école.

Rédacteur : Docteur Arcier, fondateur de Médecine des Arts
Médecine des arts® est une marque déposée. Copyright médecine des arts©

Source

Melissa K. Weinber, Dawn Joseph If you’re happy and you know it: Music engagement and subjective wellbeing. Psychology of Music July 29, 2016


 

Imprimer

La boutique

Revues

Santé du chanteur N°84
Revue Médecine des arts N°84 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°82
Revue Médecine des arts N°82 : Le pouce du musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°81
Revue Médecine des arts N°81
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Yoga du musicien
Le Yoga du musicien
27,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Eutonie pour le musicien
Accorder son corps
29,00 € Accéder à la boutique

Association

Faire un don
Adhérer

Quiz

Testez votre estime de soi

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Sondage

Musiciens, quel régime faites-vous ?

Votez (90 votants)

Suivez-nous !

Inscription newsletter

Encyclopédie

  • Demis Roussos
  • Wilfrid Piollet
  • Hamama Faten
  • James Anderson DePriest
  • Ekberg Anita
Demis Roussos