Chanteuses en surpoids : savoir se reprendre en main, les conseils de la soprano Lisette Oropesa

Courir pour mieux chanter

chanteuse et régime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la question d’un journaliste [1] : On pense généralement que les chanteuses d’opéra devaient avoir une forte corpulence ?

« C’est un stéréotype, répond Lisette Oropesa. De nombreuses chanteuses célèbres et chanteurs merveilleux sont en surpoids, et les gens ont supposé de ce fait qu’une « grande voix » devait venir d’un corps tout aussi fort et grand. Ce n’est pas vrai. La façon dont la voix résonne n’a rien à voir avec la quantité de graisse de votre abdomen. Elle dépend en grande partie des cavités de résonance de votre visage. Les chanteurs avec des corps généreux pensent que leur soutien respiratoire est plus fort parce qu’ils sont eux-mêmes plus « forts », mais en fait, je trouve que c’est le contraire. Une fois que vous avez appris à utiliser votre soutien respiratoire d’une manière plus active et efficace parce que vous n’êtes pas aussi « lourd », alors vous n’êtes pas aussi fatigué, votre rythme cardiaque est moins rapide et l’amplitude de votre respiration plus grande. Le contrôle de ma respiration est devenu très important et mon rythme cardiaque plus lent. Chanter est épuisant. Vous êtes un athlète, vraiment, sur scène pendant des heures. »

« L'une des chanteuses d'opéra les plus célèbres Maria Callas lorsqu’elle a commencé sa carrière était en surpoids. Elle a été l'une des premières à préconiser la perte de poids pour obtenir une meilleure performance vocale et une meilleure présence théâtrale. Elle était l'une des pionnières qui a dit qu'être gros sur scène ne ferait pas de vous un meilleur chanteur ou un chanteur plus puissant. Maintenant, le revers de la médaille, c'est qu'il y a beaucoup de chanteurs qui essaient de perdre du poids très rapidement et leur voix en souffre. Si par exemple vous faites un régime « dur » et que vous perdez 15 kilos rapidement, alors vous n'avez pas eu le temps de réentraîner votre corps de telle façon que votre soutien respiratoire ne s'effondre pas - ou peut-être vos prises alimentaires ne sont pas assez caloriques alors vous ne vous rétablissez pas bien. Si vous vous privez de nourriture de manière trop importante, vous n'allez pas récupérer aussi vite.
Lisette Oropesa explique aussi l’intérêt de la course pour un chanteur. « Le chant, c’est une inspiration profonde et une longue expiration contrôlée. En courant, c’est ce que vous faites, mais ce n’est pas une respiration aussi longue. Je pense que je respire mieux en tant que coureur parce que je suis chanteur. Je sais où est mon diaphragme et comme « engager le bas-ventre ».
Je peux ressentir vraiment bien cela, car j’ai moins de graisse sur mon corps. Je sais quand je respire mal, quand c’est trop peu profond. Le chant aide ma respiration et courir m’aide à chanter. Cela va de pair.

« La course m’a beaucoup aidée avec un meilleur contrôle de la respiration, une plus grande endurance. Parfois, la mise en scène impose de faire des choses épuisantes, comme monter des escaliers tout en chantant, ce qui fait augmenter la fréquence cardiaque et peut vous mettre en difficulté sur le plan vocal ».

Désormais la course à pied fait partie de sa préparation scénique. « Je cours avant de chanter, souvent quatre ou cinq kilomètres l'après-midi avant un spectacle. C'est mon secret. L'échauffement parfait. »

La morphologie des chanteurs qui sont sur les scènes internationales s’est profondément modifiée ces dernières années. L’image, l’apparence physique est devenue particulièrement importante, pour les chanteuses et chanteurs, mais aussi pour les musiciens. D’un stéréotype, peut-être est-on en train de passer au stéréotype inverse, mais avec un bénéfice certain pour la santé. Une alimentation saine, équilibrée, un entretien physique régulier devraient faire partie du quotidien du professionnel chanteur et du musicien, quelle que soit sa pratique, son répertoire.

Interview Lisette Oropesa : « Le physique a toujours été important à l’opéra, ce n’est pas nouveau” Publié le vendredi 09 novembre 2018. site internet France musique [2]

Vous êtes une des rares chanteuses à vous exprimer sur un sujet tabou : le physique à l’opéra. Pourquoi ?

Je trouve qu’il existe un cliché qui consiste à imaginer sur scène des chanteurs et chanteuses en surpoids. Or aujourd’hui ce n’est plus vrai, il suffit de voir Jonas Kaufmann ou Anna Netrebko ! On dit qu'il faut toujours avoir le physique du rôle sur scène. Mais aujourd’hui les metteurs en scène exigent toujours plus : ils veulent que les artistes chantent bien, mais qu'ils soient aussi bon acteurs, libres de leurs mouvements sur scène, qu’ils puissent faire des choses très physiques... Après, le risque c’est qu’on tombe vite dans le body shaming [blâme qu’une personne subit sur son apparence corporelle, ndlr] et c'est de plus en plus difficile pour les jeunes qui commencent, qui ont de très belles voix, mais qui sont soumis à cette pression d'être plus minces, plus “fit”. C'est un problème.

C’est en tout cas ce que vous avez subi, jeune chanteuse…

Oui, il y a 15 ans, quand j'étais plus grosse [elle pesait 95 kilos], j'ai eu besoin de changer. Sans ça, je n'aurais jamais eu l'opportunité de chanter sur scène, en tout cas je ne crois pas, car ma voix (soprano léger), est trop commune, il y en a tellement ! Pour en choisir une, on va prendre celle qui a tout : le physique, la jeunesse, la beauté, la voix, le jeu...

On connaît des pertes de poids qui ont altéré la voix avec l’exemple le plus connu, celui de Maria Callas. Qu’en est-il de votre côté ?

Je n'ai pas perdu ma voix car j’ai perdu très progressivement mes kilos et j'ai commencé très jeune, à 21 ans. J’ai débuté par le sport puis j'ai commencé à mieux manger. Maintenant je suis vegan, je fais presque tous les jours de l’exercice, sans que cela devienne obsessionnel. Ça fait juste partie de la vie d'un artiste et ça m'aide beaucoup sur scène. Je me sens vive, pleine d'énergie, heureuse, plus à l'aise avec mon corps, mon visage, avec tout ! Cette transformation m'a aidé et m'a donné confiance en moi.

Mais vous ne pensez pas que la solution à cette injonction à la minceur est un problème qui doit être réglé par les institutions et pas par les élèves qui se plient au règles et aux diktats ?

Non, car je crois que la voix passera toujours avant tout, en tout cas j'espère. Et puis il ne faut pas oublier que le physique a toujours été important, ce n'est pas nouveau. Regardez Corelli, Domingo... Bien sûr on peut aussi citer Pavarotti et Caballé. Mais on ne peut pas dire que la voix n'est plus importante aujourd’hui. Pour les chanteurs qui ont les voix les plus communes, comme les barytons lyriques, s'il veulent chanter Don Giovanni, ils doivent se démarquer d'une centaine de barytons. Si on a quelques kilos en trop, ce sera difficile d'être choisi parmi tous les autres, c'est un milieu extrêmement compétitif où le metteur en scène a le pouvoir. Et on ne fait pas les auditions derrière un paravent comme le font les orchestres.

Rédacteur. Docteur Arcier, président fondateur de Médecine des arts®
Médecine des arts est une marque déposée. Copyright médecine des arts©

Bibliographie

[1] Site Runnersworld 29 octobre 2013.
[2] Interview Lisette Oropesa : « Le physique a toujours été important à l’opéra, ce n’est pas nouveau” Publié le vendredi 09 novembre 2018. site internet France musique
- ​Hutois, M. Perdre du poids sans perdre sa voix. Revue Médecine des Arts, 77, 4-11.
- Le chant de Maria Callas : une attitude corporelle qui défie la voix. Revue Médecine des arts, 9.
- Callas ou la carrière d’un physique "mal traité". Revue Médecine des arts, 9.

Imprimer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°89 Etudiants en musique
Revue Médecine des arts N°89 Etudiants en musique
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des Arts N°88 Danseurs Musiciens
Revue Médecine des arts N°88 Danseurs Musiciens
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°87 Spécial Voix et Vent
Revue Médecine des arts N°87 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

Association

Faire un don
Adhérer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°86
Revue Médecine des arts N°86 numéro spécial musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°81
Revue Médecine des arts N°81
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du chanteur N°84
Revue Médecine des arts N°84 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°82
Revue Médecine des arts N°82 : Le pouce du musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du musicien N°85
Revue Médecine des arts N°85 numéro spécial musiciens
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Yoga du musicien
Le Yoga du musicien
27,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Eutonie pour le musicien
Accorder son corps
29,00 € Accéder à la boutique

Quiz

Testez votre estime de soi

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Suivez-nous !

Inscription newsletter

Encyclopédie

Expression Expression en musique, théâtre