Cervicalgies chez les musiciens

Rachis cervical et posture du musicien

posture et cervicalgies

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les cervicalgies regroupent l'ensemble des douleurs de la région cervicale. On distingue les cervicalgies communes ou non spécifiques qui sont les plus répandues, définies ainsi lorsqu’aucune cause précise n’a pu être identifiée, des cervicalgies symptomatiques ou secondaires caractérisées par la mise en évidence d’une lésion organique observable à l’origine des symptômes.

La cervicalgie est une affection commune, avec une prévalence annuelle entre 30 à 50 % chez les adultes. Plus de 67 % de la population souffrent d'un épisode cervicalgique au cours de leur vie. Une limitation des activités liée à la cervicalgie est plus inhabituelle avec une prévalence annuelle de l'ordre de 2 à 11 %.

La colonne vertébrale représente l’axe du corps humain auxquels sont suspendus les membres supérieurs des instrumentistes. Lors de jeu à l’instrument, le musicien est soumis à des contraintes supplémentaires qui dépendent de la position du jeu, du type d’instrument, du répertoire, du style de musique.

Anatomie de la colonne vertébrale

muscle superficiel du haut du dos
Muscle superficiel du dos : 1. Sterno-cléido-mastoïdien,
2. Splénius, 3. Trapèze, 4. Deltoïde, 5. Grand rond
6. Rhomboïde, 7. Grans dorsal, 8. Triceps

La colonne vertébrale est formée par la superposition de toutes les vertèbres. Au nombre de 24, les vertèbres sont groupées en 3 régions : 7 vertèbres cervicales, 12 vertèbres dorsales ou thoraciques et 5 vertèbres lombaires.

Les corps vertébraux sont séparés les uns des autres par une sorte de coussinet fibreux et plastique auquel ils adhérent intimement et qui constitue le disque intervertébral.

Vue de profil, la colonne vertébrale présente plusieurs courbures dans le sens antéro-postérieur, alternant différemment suivant les régions. La région cervicale offre une courbure à convexité antérieure, la région dorsale présente une courbure opposée, elle est convexe postérieurement et la région lombaire présente une courbure à convexité antérieure.

Muscle du cou
Muscles du cou : 1. Digastrique, 2. Sterno-cléido-mastoïdien
3. Staphylo-hyoïdien, 4. Hyoglosse, 5. Thyro-hyoïdien
6. Omo-hyoïdien, 7. Digastrique, 8. Mylo-hyoïdien,
9. Sterno-hyoïdien, 10. Sterno-thyroïdien

La colonne vertébrale est mobile, elle peut s’infléchir et s’incliner en tout sens de manière variable selon la région et selon le plan du mouvement.

La région cervicale présente des amplitudes importantes en flexion-extension, inclinaison latérale et rotation axiale, grâce à l’orientation articulaire, en particulier dans les articulations occipito-atlantoïdes et atlanta-axoïdes.
De nombreux muscles s’insèrent à ce niveau, dont le rôle principal est d’assurer la mobilité de la tête, la colonne cervicale et l’os hyoïde.  

 

 


Des positions du jeu à l'instrument souvent inadaptées

La pratique musicale s’effectue dans des configurations de la colonne vertébrale très variables et dans des positions assises ou debout. On peut distinguer trois catégories de positions du corps selon la manière de tenir et jouer de l’instrument. Ces positions du corps lors du jeu à l’instrument sont souvent peu physiologiques.

En position symétrique
Les percussionnistes et xylophonistes par exemple ont de manière non permanente une inclinaison latérale et antérieure du tronc, le poids du corps réparti sur les deux pieds. Ils ont tendance à souffrir de lombalgies.
Les pianistes jouent également dans une position symétrique assis devant le clavier. Ils sont amenés à adopter de nombreuses positions dans le plan sagittal.
Certains instrumentistes à vent comme les clarinettistes, saxophonistes jouent en flexion prononcée de la colonne cervicale pouvant induire des douleurs cervicales.

En position asymétrique
Violonistes et autres instruments à cordes jouent dans des positions asymétriques et souffrent souvent de cervicalgies subaiguës ou chroniques. La position tête penchée sur l'épaule gauche pour tenir le violon entre la clavicule gauche et la mandibule génère une courbure de la colonne cervicale avec une concavité vers la gauche associée à une rotation vers le côté gauche.
Les musiciens qui jouent assis dans une position asymétrique, comme les violonistes d'orchestre, les violoncellistes et les guitaristes, voient leur épaule droite surélevée et leur épaule gauche distendue.

En marchant (fanfares, bandas)
Le principal problème du musicien qui joue en marchant est le poids de l'instrument, qui cause souvent des problèmes dans la colonne lombaire et cervicale.

Imprimer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°87 Spécial Voix et Vent
Revue Médecine des arts N°87 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

Consultation pluridisciplinaire pour le musicien

Consultation gratuite pour le musicien


Association

Faire un don
Adhérer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°86
Revue Médecine des arts N°86 numéro spécial musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Yoga du musicien
Le Yoga du musicien
27,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du chanteur N°84
Revue Médecine des arts N°84 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Santé du musicien N°85
Revue Médecine des arts N°85 numéro spécial musiciens
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°82
Revue Médecine des arts N°82 : Le pouce du musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°80
Revue Médecine des arts N°80
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Le corps du musicien
Le corps du musicien
29,50 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Prévention des pathologies des musiciens
Prévention des pathologies des musiciens
29,50 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Le trac Le comprendre pour mieux l'apprivoiser
Le trac. Le comprendre pour l'apprivoiser
23,50 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Le trac, le maîtriser
Le trac, stratégies pour le maîtriser
25,50 € Accéder à la boutique