Brown Lawrence

Lawrence Brown

Lawrence Brown

Tromboniste américain né à Lawrence dans le Kansas en 1905. Il fait ses débuts à Los Angeles chez Charlie Echols et Curtis Mosby. De 1927 à 1930, il joue chez Paul Howards, puis est engagé, en compagnie de Lionel Hampton, par les Hite (1931), à l’époque où se groupe accompagnait Louis Armstrong. A partir de 1932 et jusqu’en 1951, il est l’une des vedettes du grand orchestre de Duke Ellington, qu’il quitte pour travailler avec des petites formations, notamment celle de Johnny Hodges. Puis Lawrence Brown rejoint à nouveau en 1960, les rangs de l’orchestre Ellington. C’est vers 1935 que sa très grande virtuosité allait imposer Lawrence Brown comme le meilleur technicien du trombone. Capable de jouer dans un registre très étendu avec une sonorité moelleuse, beaucoup de puissance et de vélocité, il se spécialisa dans l’interprétation de morceaux en tempo lent, langoureux et emphatiques. Son nom figurait toujours à la première place des référendums de l’époque avec celui de Tommy Dorsey. Après une éclipse de quelques années, conséquence de son départ de l’orchestre Ellington, Lawrence Brown prouva en 1960 qu’il était toujours l’un des meilleurs stylistes dans la tradition « middle jazz ». La façon souple et agile dont il maniait la coulisse n’a pas été sans influencer les spécialistes de l’école moderne, notamment J.J. Johnson, Bill Harris, Frank Rosolino, Lawrence Brown reprit aussi, Chez Ellington, les parties de trombone avec sourdine oua-oua autrefois réservées à Tricky Sam.

Enregistrements

  • The Sheik of Araby (avec Ellington, 1932),
  • Rose of the Rio Grande (avec Ellington, 1938),
  • All too soon (avec Ellington, 1940),
  • Midriff (avec Ellington, 1960),
  • Jeep’s blues (1965).

Médecine des Arts®    
715 chemin du quart 82000 F-Montauban
Tél. 05 63 20 08 09 Fax. 05 63 91 28 11
E-mail : mda@medecine-des-arts.com
site web : www.medecine-des-arts.com

Imprimer

Association

Faire un don
Adhérer

Formation Médecine des arts-musique

Cursus Médecine des arts-musique