Brown (Clifford)

Clifford Brown

Clifford Brown

Trompettiste américain né à Wilminton (1930-1956). Avant d’être engagé, en 1953, dans le grand orchestre de Lionel Hampton qui vint en France, il avait joué pour la danse chez Chris Powel et avec Tadd Dameronn. Sa célébrité date de 1954, lorsqu’il s’associa avec le batteur Max Roach pour créer un quintette dont l’existence fut interrompue par l’accident de voiture qui devait coûter la vie au trompettiste. Clifford Brown fit son apparition sur la scène de jazz alors que Miles Davis n’avait pas encore résolu tous ses problèmes techniques ; en revanche, Dizzy Gillespie avait donné le meilleur de lui-même. Il fut le héros des années 50, conciliant la puissance du jeu, la netteté du phrasé et la chaleur de la sonorité avec les embûches rythmiques et harmoniques de la musique post-bop. Son style doit beaucoup à celui de Fats Navarro, mais il sut éviter une trop grande prosilité et un verbiage excessif pour n’exprimer que l’essentiel de sa pensée. Son attaque est l’une des plus nettes jamais réussies par un trompettiste ; chaque note se détache parfaitement du contexte, ce qui ne l’empêche pas d’improviser avec une étonnante vélocité. En tempo lent, Clifford Brown dévoile sa sensibilité et son lyrisme. Rythmiquement, il s’accordait à merveille avec Max Roach. La formule du quintette (trompette, saxophone, piano, basse et batterie), que Parker affectionnait déjà beaucoup, devait connaître, grâce à lui, une popularité sans précédent ; elle fut reprise ensuite par Art Blakey, Horace Silver, Miles Davis et Dizzy Gillespie.

Enregistrements

  • Brown Skins (1953),
  • Now’s the time (Avec Art Blakey, 1954),
  • Jordu (1954),
  • Clifford’s Axe (1954),
  • Georges’s Dilemma (1955).

Médecine des Arts®    
715 chemin du quart 82000 F-Montauban
Tél. 05 63 20 08 09 Fax. 05 63 91 28 11
E-mail : mda@medecine-des-arts.com
site web : www.medecine-des-arts.com

Imprimer

Association

Faire un don
Adhérer

Formation Médecine des arts-musique

Cursus Médecine des arts-musique