10 affections liées à la chaleur et pratique artistique

Diminution de la performance

6. Épuisement :
Affaiblissement de l’organisme en raison d’une fatigue musculaire associée à des désordres circulatoires objectivés par une tachycardie, une déshydratation et parfois un début d’hyperthermie. Il est provoqué par une perte excessive d’eau et de sels de l’organisme à la suite d’une exposition prolongée à une chaleur, et peut être mortel chez les personnes âgées. Dans l’épuisement dû à la chaleur, la température de corps peut s’élever au-dessus 38 C° mais restera en dessous de 40 C° mais parfois la température peut rester normale surtout chez les personnes âgées.

7. Crampes de chaleur :
Contractions spasmodiques musculaires douloureuses touchant en premier les muscles fléchisseurs des doigts. Les accès durent deux à trois minutes et se reproduisent après une pause de quelques minutes. Le syndrome d’hyponatrémie (également appelé syndrome de déchloruration) peut s’observer en cas de sudation abondante avec reconstitution du capital hydrique par de l’eau, ce qui ne compensera pas la perte saline : hyperhydratation cellulaire qui en résulte (fatigue, nausées, crampes) et qui peut être associée à une déshydratation extracellulaire guette les individus non acclimatés ou ayant un régime hyposodé.
 
8. Oedèmes des extrémités :
Il résulte de la vasodilatation qui se produit en réaction à la chaleur. L’augmentation du débit sanguin avec un élargissement du diamètre des vaisseaux augmente la pression hydrostatique. L’œdème dû à la chaleur survient principalement chez les patients ayant des altérations vasculaires liées à l’hypertension, au diabète, aux atteintes vasculaires périphériques et donc plus fréquemment chez les personnes âgées ou les personnes n’ayant pas l’habitude des fortes chaleurs.
 
9. Dermatoses diverses (miliare rouge, sudamina, eczéma dysdrosique, mycoses…)
Il s’agit le plus souvent d’une éruption très irritante, rouge, maculopapuleuse. Elle se produit le plus généralement sur des parties du corps recouvertes par les vêtements. Elle est due à un excès de sudation pendant les périodes chaudes et humides. Cette manifestation se retrouve plus fréquemment chez les enfants. Cependant, les adultes portant des tissus synthétiques (certaines pratiques artistiques), peuvent également présenter une telle éruption. Une infection staphylococcique secondaire est souvent présente.
 
10. Diminution de la performance :
La chaleur par l’ensemble de ces effets va rendre plus difficile les pratiques artistiques, d’autant plus qu’elles sont exigeantes sur le plan physique et mental et/ ou que le sujet présente des problèmes de santé, notamment cardio-vasculaires. La chaleur entraîne des altérations fonctionnelles sensorielles et physiques à minima des modifications de la préhension, de la sensibilité du fait même de mains moites. La chaleur a des effets sur le plan psychologique également. La précision du geste va être aussi perturbée.

Gestion de l’environnement thermique et prévention sont les points clés pour maintenir santé et performance de l’artiste. Dans ces situations pathologiques prenez conseils auprès de votre médecin, certaines de ces troubles sont de véritables urgences et nécessitent des soins rapides et spécialisés

Rédacteur. Docteur Arcier, président fondateur de Médecine des arts®
Médecine des arts est une marque déposée. Copyright médecine des arts©

Bibliographie

Concours médical 25.06.2003

 


Médecine des Arts®    
  715 chemin du quart 82000 F-Montauban
  Tél. 05 63 20 08 09 Fax. 05 63 91 28 11
  E-mail : mda@medecine-des-arts.com
  site web : www.medecine-des-arts.com

Imprimer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°81
Revue Médecine des arts N°81
14,00 € Accéder à la boutique

Quiz

Quelle est votre anxiété générale ? Test 1, genre masculin

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Association

Faire un don
Adhérer

Formation Cursus Médecine des arts-musique

Inscription 2017-2018