Le coude du musicien, plasticien, circassien

Maladies professionnelles au niveau du coude chez les artistes

Affections du coude coude et pratiques artistiques

Les pathologies du coude chez les artistes sont relativement fréquentes, les TMS au niveau du coude sont des troubles particulièrement représentés dans certaines catégories de pratiques telles que les musiciens, plasticiens (sculpteurs notamment), les circassiens, techniciens du spectacle, artisans d’art. Classiquement il s’agit de tendinopathies et de syndromes canalaires.

Mais on peut retrouver également d’autres troubles à ce niveau, qui peuvent affecter la pratique, même si les origines du trouble peuvent être diverses. Les traumatismes qui touchent cette zone anatomique peuvent de même être particulièrement pénalisants pour la pratique artistique. Arthrose du coude, hygroma, corps étranger, fractures devront être pris en charge de manière pertinente chez les sujets ayant de telles pratiques afin de concilier le traitement conventionnel et l’aspect fonctionnel de la pratique.

Maladies professionnelles au niveau du coude chez les artistes

Certaines de ces affections impliquées dans la pratique musicale et circassienne, notamment, peuvent entrer dans le cadre des maladies professionnelles. Pour répondre à cette définition légale, ces affections doivent correspondre de manière relativement stricte aux tableaux des maladies professionnelles correspondants, en l’occurrence le tableau 57 des MP. La partie du tableau 57 concernant le coude a été modifiée récemment.

Désignation des maladies Délais de prise en charge Liste limitative des travaux, susceptibles de provoquer ces maladies
Tendinopathie d’insertion des muscles épicondyliens associée ou non à un syndrome du tunnel radial 14 jours Travaux comportant habituellement des mouvements répétés de préhension ou d’extension de la main sur l’avant-bras ou des mouvements de pronosupination.
Tendinopathie d’insertion des muscles épitrochléens 14 jours Travaux comportant habituellement des mouvements répétés d’adduction ou de flexion et pronation de la main et du poignet ou des mouvements de pronosupination.
Hygroma : épanchement des bourses séreuses ou atteintes inflammatoires des tissus sous-cutanés des zones d’appui du coude.
  - forme aiguë
  - forme chronique
- 7 jours (forme aiguë)
- 90 jours forme chronique
Travaux comportant habituellement un appui prolongé sur la face postérieure du coude.
Syndrome canalaire du nerf ulnaire dans la gouttière épithrocléo-oléocranienne confirmé par électroneuromyographie (EMG) 90 jours (sous réserve d’une exposition de 90 jours) Travaux comportant habituellement des mouvements répétitifs et/ou des postures maintenues en flexion forcée.

 

Imprimer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°81
Revue Médecine des arts N°81
14,00 € Accéder à la boutique

Quiz

Quelle est votre anxiété générale ? Test 1, genre masculin

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Association

Faire un don
Adhérer

Formation Cursus Médecine des arts-musique

Inscription 2017-2018