Revue Médecine des arts N°82 : Le pouce du musicien

Revue Médecine des arts N°82 : Le pouce du musicienSanté des artistes, musiciens, chanteurs, danseurs, plasticiens

Numéro 82 sur la santé du chanteur, du musicien et du danseur
Approche médicale et scientifique des pratiques artistiques

Port Gratuit

Les articles de la revue ne sont pas vendus indépendamment, le prix de 14 euros correspond au prix de l'ensemble de la revue, tous les articles et les chroniques

Zoom sur le pouce du musicien

Le pouce est un doigt singulier sur le plan anatomique, biomécanique mais aussi sur le plan des pratiques instrumentales et ce numéro de la revue Médecine des arts lui est entièrement consacré. Le pouce et ses caractéristiques biomécaniques, le pouce et le violoncelle, le pouce et la clarinette, le pouce et le piano, une pathologie fréquemment rencontrée : la rhizarthrose chez le musicien et les orthèses adaptées à la pratique du piano.

Les rubriques habituelles sont présentes avec le Portrait de l'artiste en travailleur, la chronique MDA, ici sur le harcèlement moral chez le musicien

Un premier article développe l'anatomie fonctionnelle du pouce, sa physiologie. Grâce à sa grande mobilité, le pouce possède une grande mobilité qui ne peut s'exprimer sans éléments de stabilité passifs et actifs. Le rôle du pouce et son fonctionnement dans les pratiques instrumentales se présentent sous différentes formes qui sont commentés.

Les difficultés techniques et musicales rencontrées dans la position du pouce au violoncelle sont nombreuses. Le passage du pouce est une phase délicate sur le plan pédagogique. De nouvelles approches éclairées par l'ergonomie du geste, la biomécanique sont-elles envisageables ? Les différents déplacements et positionnements de la main et du pouce au violoncelle sont décrits, expliquées sur la base de la biomécanique du geste, de la physiologie et avec des références pédagogiques.

Une des principales difficultés dans la pratique de la clarinette se situe au niveau de la main droite qui doit à a fois porter l'instrument et jouer. Quelles sont les causes des problèmes du pouce droit à la clarinette ? Les contraintes articulaires et musculaires sont analysées. Quels sont les risques, les pathologies que l'on peut retrouver au niveau de la colonne du pouce chez le clarinettiste ? Quelles sont les solutions que l'on peut proposer sur le plan du geste, de la posture ? Quels sont les exercices préventifs pour se prémunir de ces troubles, quelles sont les solutions ergonomiques ?

L'arthrose du pouce ou rhizarthrose est une pathologie fréquente, elle n'est pas sans poser des difficultés parfois importantes dans la pratique d'un instrument de musique. Quel est l'impact de la rhizarthrose dans la pratique du piano ?

Les orthèses des mains et des doigts sont de petits appareillages thermoformés souvent proposées comme traitements fonctionnels de certains troubles rencontrés chez le musicien. Quelles sont les solutions proposées pour le pianiste présentant une rhizarthrose, quel est l'impact du port d'une orthèse sur la pratique instrumentale du pianiste ? Différents types d'orthèses proposés au pianiste sont évalués et l'intérêt des orthèses sur mesure dans le cadre d'une prise en charge globale du musicien est précisé.

Edito Médecine des arts N° 82

Dramaturgie du silence

Le pouce du musicien

pages 4-11

L’auteur développe l’anatomie fonctionnelle du pouce et le mécanisme fonctionnel de l’opposition du pouce, avec les articulations et les systèmes ligamentaire et musculaire impliqués. Le rôle du pouce dans le jeu des instruments de musique est expliqué, en mettant en valeur son fonctionnement physiologique.
Michel Boutan

Mots clés : main ; pouce ; musicien ; opposition du pouce ; anatomie fonctionnelle ; articulation ; ligament ; muscle.


Repenser la position du pouce au violoncelle : aspects ergonomiques et pédagogiques

pages 12-24

Le passage à la position du pouce au violoncelle représente une étape pédagogique délicate et les élèves ont souvent des difficultés pour équilibrer leur jeu dans cette position nouvelle où le pouce devient un doigt actif dans les registres aigus.
Afin d’analyser cette problématique, l’auteur, violoncelliste, a mené une enquête auprès d’élèves de conservatoire (observation de classes, suivi de master classes, questionnaires) et de professeurs (entretiens). Les difficultés des élèves, quel que soit leur niveau, apparaissent comme la conséquence d’un manque de conscience corporelle dans leur pratique de l’instrument et d’une incompréhension de la biomécanique du geste lors du passage de la main du manche à la touche. De plus, un manque d’organisation du travail est fréquent chez les élèves, y compris ceux qui sont en voie professionnelle.

Basés sur ces résultats, des exercices physiques et cognitifs, ainsi que des suggestions au niveau pédagogique sont proposés.
Elisabete Costa

Mots clés : musicien ; main : membre supérieur ; violoncelle ; position du pouce ; apprentissage ; pédagogie ; ergonomie ; proprioception.


La main droite du clarinettiste : des solutions aux problèmes de pouce

pages 27 - 41

Dans la pratique de la clarinette, la main droite doit à la fois porter l’instrument avec le pouce et participer au jeu par l’action des doigts longs. Cette double fonction nécessite le maintien d’une bonne position de la main. Or, ce maintien constitue une difficulté chez beaucoup de clarinettistes, contraints notamment par la place inadaptée du support de pouce sur l’instrument. L’emplacement de ce support a été déterminé à une époque où la clarinette était légère et la posture à l’instrument différente et il n’a jamais été vraiment remis en cause. L’emplacement du support de pouce sur l’instrument actuel est à reconsidérer, pour permettre un fonctionnement physiologique de la main droite.

L’auteur propose une réflexion sur la physiologie de la main droite du clarinettiste, dans le but d’expliquer les problèmes fréquemment rencontrés par les clarinettistes, ainsi que les différentes solutions possibles pour améliorer leur bien-être lors de la performance musicale, autant par le travail de la posture et du geste que par l’adaptation de l’instrument et de ses interfaces.
Matthieu Belmont

Mots clés : musicien ; clarinettiste ; clarinette ; main ; pouce ; support de pouce ; interfaces ; posture ; geste ; prévention.


La rhizarthrose et la pratique du piano

pages 44 - 49

La rhizarthrose est une affection dégénérative de l’articulation trapézométacarpienne. La clinique permet de comprendre l’impact que cette affection peut avoir sur le jeu du pianiste, lors du passage du pouce. Cette position, spécifique de la pratique du piano, est analysée par les auteurs sur le plan fonctionnel et rééducatif.
Michel Boutan, Gaétan Stierlen

Mots clés : musicien ; pianiste ; piano ; main ; pouce ; pathologie ; rééducation.


L’impact du port de l’orthèse chez le pianiste présentant une rhizarthrose

Pour évaluer l’impact que peut avoir le port de l’orthèse sur la pratique instrumentale chez des pianistes présentant une rhizarthrose, trois pianistes ont été suivies. Des évaluations sont d’abord faites sans orthèse et avec trois types d’orthèses, puis après 45 jours de port de l’orthèse qui a été choisie. Les résultats mettent en évidence une amélioration de la pression exercée sur la touche et de l’activité musculaire du pouce, ainsi qu’une diminution des douleurs lors du jeu. Une orthèse adaptée au patient, accompagnée d’une prise en charge spécialisée, devrait permettre aux pianistes affectés d’une rhizarthrose de poursuivre ou reprendre le jeu.
Gaétan Stierlen

Mots clés : musicien ; pianiste ; piano ; main ; pouce ; rhizarthrose ; douleur ; orthèse.


Portrait de l'artiste en travailleur N°82

pages 58-59

Le Harcèlement moral du musicien

pages 46-60

Version papier
14€

Abonnement France et CEE
56€

Abonnement hors CEE
67€

Les garanties médecine des arts

Articles en stock
Envoi dans les 24h

Paiement
en ligne sécurisé

Une question ?

CONTACTEZ-NOUS
Tél : 05 63 20 08 09


Par mail