Arthrose de la hanche chez le danseur et la danseuse

Qu'est-ce que la coxarthrose ?

La fréquence de la coxarthrose est de 16,9 % des danseurs de plus de 40 ans, contre 5 % dans la population générale, atteignant de façon égale l’homme et la femme, la hanche droite et gauche, et elle est bilatérale dans 81 % des cas…

 

The Spider Milena Sidorova

Il s’agit d’une atteinte dégénérative au niveau de l’articulation coxo-fémorale. Une articulation est constituée d’os recouvert de cartilage. Lors du phénomène arthrosique, il y a une dégradation du cartilage associée à des remaniements de l’os sous-chondral, une production d’ostéophytes et des épisodes d’inflammation synoviale. C’est essentiellement une maladie du cartilage de la hanche.

On en distingue deux types :

  • la coxarthrose primitive
    Elle survient en général plus tardivement, après 60 ans et représente 40% de l’ensemble des coxarthroses. Elle se développe sur une hanche sans malformation préalable. De façon physiologique, la hanche est soumise à des contraintes importantes puisque lors de la marche à chaque appui unipodal, elle supporte 4 fois le poids du corps, d’où un risque d’arthrose élevée pour cette articulation portante.
  • a coxarthrose secondaire
    Elle survient plus précocement et représente environ 60% de l’ensemble des coxarthroses. Elle survient sur une hanche ayant soit une maladie préexistante soit certaines malformations architecturales (dysplasie) entraînant une usure plus rapide.

Comment cela survient une coxarthrose ?

L’étio-pathogénie de l’arthrose est encore obscure et fait l’objet d’hypothèses. Les arguments de nature à comprendre l’importance de ce trouble chez le danseur et la danseuse font encore l’objet d’hypothèses, mais les facteurs mécaniques sont manifestes. La moindre particularité de l’architecture de cette articulation, la plus petite dysplasie va être également un facteur aggravant.

Imprimer

S'abonner à la Revue Médecine des arts

Santé du danseur


Association

Faire un don
Adhérer