Cor au pied

La danse et les causes des cors au pied

Les cors sont de petites callosités qui surviennent à l’occasion de frottements ou microtraumatismes chroniques. Il s’agit d’une excroissance épidermique avec un prolongement central s’enfonçant pus ou moins dans le derme (d’où son nom de clou).

Les affections cutanées au niveau du pied chez les danseurs et danseuses sont extrêmement fréquentes puisqu’elles touchent 76,85% des danseuses avec une nette prédominance des ampoules 66,9%, suivie par les cors et les ongles incarnées 12,7%.

Cors au pied
1. Cor ; 2. Cor dur ; 3. Cor mou interdigital.

Quelle est la physiopathologie du cor au pied ?

Il s’agit d’une hyperkératose mécanique. Les microtraumatismes répétés entraine une agression chronique du tissu cutané qui réagit au niveau du corps muqueux de Malpighi par une prolifération cellulaire.

Un cor est une induration siégeant de préférence sur la face dorsale d’un orteil au niveau d’une articulation interphalangienne ou entre deux orteils (œil de perdrix). C’est un clou kératosique nucléé qui irrite les terminaisons nerveuses du derme.
1. chausson; 2. Cor; 3. Os; 4. Peau

Ces cellules vont mourir prématurément et s’agglutiner au niveau de la couche cornée qui va devenir exubérante.

  • « Ce stade, le plus précoce est nommé « stade de l’hyperkératose ». Coincé entre l’os et le chausson, la peau va réagir et formé une kératose sèche, translucide. En l’absence de traitement, l’évolution va se faire selon deux stades :
  • Un stade d’hygroma qui voit la constitution d’une bourse séreuse de friction entre le kératome constitué et la pièce osseuse sus ou sous-jascente. Le cor semble blanchâtre, mou, macéré.
  • Un stade d’atteinte osseuse qui est rare et matérialisé le plus souvent par une période faisant suite à l’inflammation et à l’infection de l’hygroma. »  [1]
Conflit sous-cutané : 1. Chausson; 2. Cor conique; 3. Os; 4. Peau; 5. Conflit sou-cutané
Complications : 1. Chausson; 2. Cor conique; 3. Os; 4. Peau
5. Hygroma; 6. Périostite; 7. Ostéomyélite; 8. Ostéite
9. Bursite; 10. Fistulisation.

Quelles sont les causes d’un cor au pied ?

« La cause vient pour avoir porté des souliers trop étroits » Ambroise Paré
Au départ, le cor est une défense naturelle lorsque la peau subit une agression par des microtraumatismes répétés.
L’étiologie est toujours la même, quelque soit la localisation de la lésion. Les frottements répétés sur les orteils comme cela survient dans les pointes induisent le risque de réaction cutané avec une hyperkératose de type mécanique.

  • Des causes extrinsèques : la chaussure, et pour la danseuse le chaussage serré dans les pointes. Des contraintes comme une couture, un pli dans le chausson, chausson trop étroit.
  • Des causes intrinsèques : Ce sont les troubles de la répartition de la statique plantaire. L’hallux valgus, les orteils en griffe vont favoriser l’apparition de cors.
Imprimer

S'abonner à la Revue Médecine des arts

Santé du danseur


Association

Faire un don
Adhérer