Syndrome de surmenage non spécifique

Diagnostic et traitement du syndrome de surmenage non spécifique

Diagnostic

Il n’existe pas d’examen objectif permettant de faire le diagnostic
L’examen clinique par une équipe spécialisée (*) suffit souvent au diagnostic. Il est à noter que l’examen d’un musicien se fait toujours d’abord en dehors de l’instrument avec un examen clinique classique complet et ensuite à l’instrument. L’examen attentif permet souvent de révéler les gestes et les postures qui vont nécessiter un travail éducatif et rééducatif à même de résoudre en général le problème.
Les examens complémentaires devront permettre d’invalider d’autres orientations diagnostiques si nécessaire.
Les symptômes se développent souvent après un changement de routine. Une modification du rythme de jeu, des répétitions, des concerts, des répertoires impliquant un morceau plus difficile, des périodes de pauses inadéquates sont des facteurs favorisants ces troubles.

Le traitement dépend de l’intensité des symptômes

Il vise en premier à mettre en place un geste physiologique à l’instrument, à corriger les multiples compensations qui se sont mises en place souvent pour des raisons antalgiques. Un repos relatif est conseillé. La gestion de la pratique en fonction des enjeux est discutée ; le professeur de musique a un rôle majeur sur ce point ; il est nécessaire de ré-ajuster les éléments quantitatifs (pauses, temps de jeu) et qualitatifs (répertoire, programmes, déplacements) de la pratique. L’ergonomie des interfaces (mentonnière, par exemple), de l’instrument, de la posture assise et debout, du siège devra également être analysée. La mise en place de ces mesures de base, avec une reprise progressive, est à même de régler plus de 80 % des syndromes de surmenage simples. Une prise en charge par une équipe spécialisée pour le musicien permet de résoudre ces syndromes de surmenage, notamment dans les formes complexes et chroniques.

* Consultation pluridiciplinaire Médecine des arts, gratuite pour les musiciens
Synonyme : syndrome de surcharge, syndrome de mauvaise utilisation, troubles musculo-squelettiques (TMS)

Rédacteur Docteur Arcier pour Médecine des arts®
Médecine des arts® est une marque déposée. Copyright médecine des arts©


 

Imprimer

La boutique

Revues

Santé du chanteur N°84
Revue Médecine des arts N°84 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

Consultation pluridisciplinaire pour le musicien

Consultation gratuite pour le musicien


La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°82
Revue Médecine des arts N°82 : Le pouce du musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°80
Revue Médecine des arts N°80
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Le corps du musicien
Le corps du musicien
29,50 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Prévention des pathologies des musiciens
Prévention des pathologies des musiciens
29,50 € Accéder à la boutique

Association

Faire un don
Adhérer