Sulcus glottidis

Comment se manifeste le sulcus ?

Quelle est l’origine du sulcus ?
Il n’existe pas de consensus sur l’origine du sulcus. Il est habituellement présenté comme d’origine congénitale, mais d’autres hypothèses sont aujourd’hui avancées.
Ces lésions sont généralement dites congénitales, même si certaines ne se manifestent qu’à l’âge adulte. Il semble bien qu’il y ait quelques individus qui ont en naissant la potentialité de développer une de ces lésions qui se manifestera par une dysphonie.
Dans les autres hypothèses, ont été évoquées une dégénérescence de lésions bénignes non traitées ou la chirurgie, ainsi qu’une origine infectieuse. Bouchayer propose pour sa part une relation avec des kystes épidermoïdes congénitaux et rompus. Ford et al. ont rapporté la coexistence de kystes avec des sulci chez 9 patients dur 20 dans une série. Bouchayer et al. ont également observé des kystes épidermoïdes avec des ponts muqueux et des sulci glottidis chez 23 patients sur 157.

Quelle est l’histologie du sulcus ?
Le sulcus proprement dit se présente sous la forme d’une invagination de l’épithélium de revêtement, réalisant une poche plus ou plus profonde située sous le chorion et qui s’enfonce en bas et en dehors jusqu’au contact du ligament vocal.
A ce niveau, la poche peut-être très adhérente au ligament, mais elle est le plus souvent décollable, même si les fibres ligamentaires sont dilacérées ou atrophiques.
Sur le plan histologique, le sulcus réalise un véritable cul-de-sac dont les parois sont constituées par un épithélium pluristratifié d’épaisseur variable avec hyperkératose.
Pour Cornut, ces formes correspondent à des kystes ouverts dont ils partagent vraisemblablement l’origine congénitale et l’essentiel des caractéristiques histologiques.

Comment se manifeste le sulcus ?
La clinique du sulcus est dépendante du niveau d’atteinte et de l’importance du sillon sur la corde focale. Si le sulcus de niveau 1 peut être asymptomatique et bien compensé sur le plan vocal, la dysphonie va être plus importante pour le sulcus vergeture et plus encore pour le sulcus glottidis proprement dit de niveau 3.
Les patients se présentent avec des antécédents de fatigue vocale, une voix soufflée et quelquefois une odynophonie.
Ces affections peuvent se rencontrer chez l’enfant et chez l’adulte. Les sulci peuvent être bilatéraux ; 95 sur 126 patients ont des lésions bilatérales.
Bouchayer note plusieurs caractéristiques de cette population de patients, incluant un abaissement de la hauteur moyenne de la voix chez la femme et une élévation chez l’homme, une voix monotone, soufflée, rauque, une diplophonie et de fréquents coups de glottes.
Un certain nombre de sulci n'est pas diagnostiqué du fait de la variété anatomo-clinique des lésions, de la symptomatologie subclinique parfois.

Imprimer

La boutique

Revues

Santé du chanteur N°84
Revue Médecine des arts N°84 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

Quiz

Somnolence, testez votre propension à vous endormir dans la journée ou en soirée

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Quiz

Problème de voix chantée ?

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

La boutique

Livres

Physiologie du chant
Physiologie et art du chant
25,00 € Accéder à la boutique

Association

Faire un don
Adhérer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°63
Revue Médecine des arts N°63
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°57
Revue Médecine des arts N°57
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°52
Revue Médecine des arts N°52
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°45
Revue Médecine des arts N°45
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°31
Revue Médecine des arts N°31
14,00 € Accéder à la boutique