Sulcus glottidis

Que sont les sulci glottidis ?

Stade du sulcus I, II, III
1. lamina propria cordale, 2. ligament vocal, 3. muscle thyro-aryténoïdien

Le terme de sulcus a été utilisé dès le début du siècle dernier pour désigner une lésion observée en laryngoscopie indirecte sous la forme d’un sillon blanchâtre situé parallèlement au bord libre de la corde vocale. La nosologie de ces lésions a été clarifiée par Cornut et Bouchayer [[Bouchayer M, Cornut G. Microsurgical treatment of benign vocal fold lesions : indications, techniques, results. Folia Phoniatr (Basel) 44 : 155-184, 1992.]], Pour ces deux auteurs, il existe deux entités anatomiques différentes et ils introduiront les notions de sillon étroit pour le sulcus glottidis, et sillon large pour les vergetures.
Les Américains [[Ford CN, Inagi K, Khidr A., Bless DM, Gilchrist KW. Sulcus vocalis: a rational analytic approach to diagnosis and management. Ann. Otol. Rhinol. Laryngol. 1996 Mar ; 105 (3) :189-200.]] secondairement adopteront une classification en trois stades :

  • Stade I ou sulcus de type superficiel considéré par Ford comme physiologique. La lamina propria est intacte.
  • Stade II ou sulcus de type profond (sulcus vergeture) (dysphonie modérée)
  • Stade III ou sulcus glottidis proprement dit (sévère dysphonie). Perte de l’activité vibratoire et destruction de la partie superficielle de la lamina propria.

Cette classification correspond à un niveau de gravité et des stratégies de prise en charge différents.

Que sont les sulci glottidis ?
Les sulci glottidis sont des sillons du bord libre des cordes vocales qui entraînent une rigidité localisée de la muqueuse. Il existe une variété de sulci avec des conséquences variables selon la gravité des lésions. [[Giovanni A., M. Remacle, D. Robert. Phonochirurgie des tumeurs bénignes des cordes vocales. Encycopédie médico-chirurgicale. Tête et cou 46-350, 2000.]]. Les spécialistes dans ce domaine considèrent que de nombreux sulci sont des sulci « physiologiques » qui n’ont pas toujours une relation directe avec l’apparition des lésions dysfonctionnelles. Ce qui rend difficile la définition des thérapies à mettre en place est la nécessité de faire appel à des spécialistes de la voix, plus volontiers dans le cadre interdisciplinaire : chirurgien, phoniatre, rééducateur, orthophoniste, professeur de chant.

Imprimer

Quiz

Somnolence, testez votre propension à vous endormir dans la journée ou en soirée

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Quiz

Problème de voix chantée ?

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

La boutique

Livres

Physiologie du chant
Physiologie et art du chant
25,00 € Accéder à la boutique

Association

Faire un don
Adhérer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°63
Revue Médecine des arts N°63
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°57
Revue Médecine des arts N°57
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°52
Revue Médecine des arts N°52
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°45
Revue Médecine des arts N°45
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°31
Revue Médecine des arts N°31
14,00 € Accéder à la boutique