Pourquoi les musiciens peuvent faire de meilleurs conducteurs automobiles, plus sûrs ?

Un temps de réaction réduit d'un tiers chez les musiciens

musique cerveau et temps de réaction

Résumé

Une nouvelle étude vient confirmer l’intérêt de la musique pour la santé. Ainsi les musiciens formés durant quelques années présentent un temps de réaction plus rapide que les non-musiciens vis-à-vis de stimuli non musicaux auditifs, tactiles et audio-tactiles. Ce temps de réaction réduit des musiciens pourrait présenter un intérêt thérapeutique car il montre de façon claire que l’on peut améliorer par l’apprentissage de la musique le traitement de l’information cognitive concernant le sens tactile, auditif et audio-tactile de stimuli non musicaux, de stimuli tout simplement banals que l’on peut rencontrer dans la vie courante.

Cette amélioration des capacités sensorielles par la musique pourrait être mise à profit pour les personnes qui présentent une altération des facultés cognitives, lors du vieillissement par exemple. Un moyen pour ces personnes d’avoir par exemple une conduite automobile plus sûre, une prévention du risque améliorée par une meilleure appréhension sensorielle du fait d’un temps de réactions écourté.

De nombreux travaux ont mis en évidence l’incidence de la pratique musicale sur le cerveau. Dans ces études, des transformations anatomiques et structurelles dans les régions visuelles, tactiles et auditives du cerveau ont été remarquées chez le musicien mais peu de recherches ont été engagées dans le domaine de l’information sensorielle. De manière paradoxale, la manière dont les sens de l’audition et du toucher sont impliqués a été peu étudiée.

Une nouvelle étude tente de répondre à la question : Est-ce que la formation musicale est susceptible d’améliorer le temps de réaction vis-à-vis d'un stimulus simple non musical tactile, audio et audio-tactile, transférable à des situations de la vie courante ?

Ces chercheurs voulaient savoir si la formation musicale à long terme pouvait améliorer d’autres processus multisensoriels au niveau comportemental. Formulé plus simplement, S. Landry, le chercheur qui a engagé ce travail, voulait comprendre comment le fait d’avoir eu une longue pratique musicale affectait les sens, la sensorialité, au-delà même de la musique, l'idée étant que la pratique musicale aiguisait les sens auditif et tactile du musicien, ce qui pourrait être bénéficiable et applicable à d’autres domaines de la vie.

Des musiciens plus réactifs que les non-musiciens

Afin de mieux connaître ces aspects sensoriels relatifs aux apprentissages musicaux, S. Landry a comparé en les soumettant à des épreuves un échantillon de 19 non-musiciens et 16 musiciens ayant 7 ans de formation minimum et qui ont commencé leur apprentissage entre 3 à 10 ans (8 pianistes, 3 violonistes, 1 altiste, 2 percussionnistes, 1 harpiste, 1 contrebassiste). 

Ces épreuves consistaient à tester indépendamment chaque participant. Chacun devait réagir en cliquant sur une « souris » d’ordinateur lorsqu’il ressentait une vibration, entendait un son, ou lorsqu’il était testé avec les deux stimuli à la fois.

Ces stimuli audio, tactile, audio-tactile ont été présentés à chaque participant 180 fois. Les sens audio, tactile et audio-tactile étaient ainsi explorés par cette expérience.

L’analyse des résultats permet de constater de manière claire que les temps de réaction suite à des stimulations auditives, tactiles et audio-tactiles étaient bien plus rapides pour les musiciens. En moyenne, ce temps de réaction était 1/3 de temps plus rapide chez les musiciens que chez les non-musiciens pour les trois forme de stimuli (tactile, audio, audio-tactile).

Ces résultats suggèrent pour la première fois que la formation musicale à long terme réduit les temps de réaction de stimuli simples auditifs, tactiles et multi-sensoriels (audio-tactiles) non musicaux. C’est la prééminence d’un temps de réaction rapide pour des stimuli non musicaux chez des musiciens entraînés par rapport à des non-musiciens qui fait l’originalité et l’intérêt de cette étude.

Imprimer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°81
Revue Médecine des arts N°81
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Yoga du musicien
Le Yoga du musicien
27,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°80
Revue Médecine des arts N°80
14,00 € Accéder à la boutique

Dernier article

La chanteuse Jenifer impliquée dans un accident grave de la route Accident de la route

Association

Faire un don
Adhérer

Quiz

Testez votre estime de soi

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Sondage

Musiciens, quel régime faites-vous ?

Votez (40 votants)

Suivez-nous !

Inscription newsletter

Encyclopédie

  • Demis Roussos
  • Wilfrid Piollet
  • Hamama Faten
  • James Anderson DePriest
  • Ekberg Anita
Demis Roussos