Michel Déon

Romancier français mort le 28 décembre 2016 d'une embolie pulmonaire

Michel Déon

Ecrivain, romancier Michel Déon né Edouard Michel né à Paris le 4 août 1919 est mort le 28 décembre 2016 à Galway en Irlande d’une embolie pulmonaire à l’âge de 96 ans.

Son père est conseiller de Louis II, prince de Monaco, il décédèdera alors qu’il est adolescent. Il passera sa jeunesse à Paris et dera des études de droit.
Durant la deuxième guerre mondiale, il est engagé volontaire, démobilisé en 1942 il devient secrétaire de rédaction à l’Action française auprès de Charles Maurras.

Après la libération il va voyager à travers l’Europe et aux Etats-Unis, puis publier ses premiers romans. En 1947 paraît sa première composition Adieu à Sheila (Robert Laffont), qui deviendra en 1990 Un souvenir.
Puis en 1970 il publie Les Poneys sauvages (Gallimard) reçoit le prix Interallié, alors que le livre touche à tous les thèmes brûlants de l'époque: Seconde guerre mondiale, Algérie, Guerre des 6 jours. Un taxi mauve (1973) reçoit le Grand prix du roman de l'Académie française ; puis Le Jeune Homme vert sort en 1975. En 1951 il est boursier de la fondation Rockefeller et part pour les États-Unis, mais n'en oublie pas sa passion pour l'écriture (Les Gens de la nuit en 1958 chez Plon). [Le Figaro 28/12/2016]
Il participe à l’aventure des « Hussards », courant littéraire qui réunit notamment Roger Nimier, Antoine Blondin et Jacques Laurent, ces amoureux des phrases courtes et cinglantes, adversaires de Jean-Paul Sartre et d’un existentialisme honni. [OuestFrance 28/12/2016]

Michel Déon est mort le 28 décembre 2017 à l’âge de 96 ans d’une embolie pulmonaire en Irlande, pays dans lequel il vivait depuis de nombreuses années.

Imprimer

Association

Faire un don
Adhérer

Formation Médecine des arts-musique

Cursus Médecine des arts-musique