La méditation à l’intention des musiciens, chanteurs, danseurs

Intérêt de la méditation pour les artistes

Quel est l’intérêt de la pratique de la méditation pour les artistes, musiciens, danseurs, chanteurs, circassiens autres artistes ?


Les artistes comme les sportifs travaillent de manière continue leur pratique pour l’améliorer. L’art vivant demande de placer à un moment précis toutes ses compétences artistiques pour les présenter devant un public. C’est en cela une activité stressante, précise, souvent d’un haut niveau de performance.
La pratique méditative va d’abord apporter à l’artiste des aptitudes de gestion du stress vis-à-vis de la performance et de l’anxiété inhérente à tout processus créatif.
Cette technique qui va accompagner l’artiste en parallèle de sa pratique artistique lui apportera une plus grande sérénité, une plus grande lucidité en dehors de l’action scénique ou créatrice, mais aussi dans l’action.
Les pratiques artistiques, dans l’art vivant notamment, sont des pratiques très perfectionnées, exigeantes pour le corps. L’action scénique sincère est finalement coûteuse sur le plan psychique et physique. La méditation au quotidien devient un rituel qui permet de se retrouver en soi, de se libérer des pensées stressantes. Elle permet de se resituer dans "l’ici et maintenant".
L’artiste n’est pas seulement un performer, c’est un sujet qui peut-être a besoin plus que quiconque d’avoir à sa disposition un outil simple, facile à utiliser quel que soit le lieu (déplacement divers) et qui va lui procurer des sentiments positifs vis-à-vis de lui-même et du monde. La méditation permet de se transformer, de changer, de s’adapter, ce qui est une qualité plus indispensable encore pour les artistes. La flexibilité et la compréhension des êtres et du monde sont des qualités premières pour une prestation scénique réussie devant un public, au-delà de la technique artistique, quelle qu’elle soit, qui est un prérequis nécessaire mais pas suffisant. Elle procure également un sens de la globalité et de la continuité qui est nécessaire pour maintenir l’équilibre psychique.

Comment méditer ? Un exemple de technique méditative


La méditation est une pratique simple. C’est après un mois à deux mois de pratique quotidienne que les effets à moyen et long terme seront ressentis. Le temps de méditation utile est de 10 à 20 mn par séance sur la base d’une à deux séances par jour. Pour faciliter la mise en œuvre lors de l’apprentissage le débutant choisira les meilleures conditions
1. choisir un endroit calme
S’isoler quelque peu dans un endroit calme et silencieux (éteindre son portable et avertir la maisonnée afin de ne pas être dérangé), cela facilite la pratique et la centration sur soi.
2. S’asseoir dans une position peu contrainte
S’asseoir suffisamment confortablement, ne pas faire de zèle, vous n’êtes pas un yogi, ne mettez pas de contrainte sur vos articulations, la douleur gêne la concentration. Choisissez plutôt « le demi-lotus » qui consiste simplement à placer la jambe droite sous la cuisse gauche et la jambe gauche sous la cuisse droite.
3. Fermer les yeux
Cela ne sera pas nécessaire après une intégration de la pratique, mais au début cela peut aider. Le but est de vous permettre d’améliorer l’isolement vis-à-vis du monde extérieur.
4. Choisir un mot (un phonème) et ne plus en changer
Recherchez un mot ou un phonème qui vous est agréable à l’oreille, qui vous procure un certain plaisir (calme, enjoy etc.). Ne recherchez pas un terme compliqué, il n’est pas nécessaire de faire dans l’exotisme ou l’ésotérique, mais ce n’est pas interdit non plus.
5. Répéter mentalement, en boucle
Énoncez ce mot, à voix basse ou mentalement au rythme de votre respiration par exemple. L’exercice pourra paraître monotone, mais il aide à se retirer en soi et favorise cet état de méditation. Si une pensée survient, inopportune, ne faites pas d’effort pour vous en soustraire, laissez-la simplement traverser votre conscience et recentrez-vous sur votre respiration et sur ce mot que vous répétez à chaque expiration.

Rédacteur : Docteur Arcier André, président fondateur de Médecine des arts®
Médecine des arts® est une marque déposée. Copyright médecine des arts©

En savoir plus

  •   Sophrologie pour les musiciens, François Joliat, collection Médecine des Arts, Alexitère, 1999.
  •   Numéro spécial sophrologie (Médecine des arts), Alexander, Fendenkrais, homéopathie, acupuncture etc.
  •   Le trac, les stratégies pour le maîtriser, Docteur Arcier André-François, collection Médecine des Arts, Alexitère, 2005.
  •   Le Qi Gong du musicien, Reine-Brigitte Sulem, collection Médecine des Arts, Alexitère, 2007.

Bibliographie

[1] CARDOSO Roberto et al, Meditation in health : an operational définition, Brain research protocols, 2004, vol. 14, no1, pp. 58-60.
[2] David Frawley, Yoga et Ayurveda
[3] Kabat-Zinn Jon. Où tu vas, tu es - Apprendre à méditer en tous lieux et toutes circonstances, Éditions JC Lattès, France, 1996
[4] Kabat-Zinn, J. et al. The Clinical Use of Mindfulness Meditation for the Self-Regulation of Chronic Pain, Journal of Behavioral Medecine, 8, 1985, p. 163-190
[5] Praissman S. Mindfulness-based stress reduction : a literature review and clinician’s guide. J. Am Acad. Nurse. Pract. 2008 Apr ; 20 (4) : 212-6
[6] Winbush NY, Gross CR, Kreitzer MJ, The effects of mindfullness-based stress reduction on sleep disturbance : a systematic review, Explore (NY). 2007 ; Nov-Dec ;3(6):585-91
[7] Kenneth G, Review of Controlled Research on the Transcendental Meditation Program and Cardiovascular Disease
[8] Paul-Labrador M, Polk D et al. Effects of a randomized controlled trail of tanscendental meditation on components of the metabolic syndrome in subjetcs with coronary heart disease. Arc. Intern. Med. 2006 ; 166 (11) : 1218-24
[9] Manikonda JP, Stork. Contemplative meditation reduces ambulatory blood pressure and stress-induced hypertension : a randomized pilot trial. J Hum Hypertens. 2008 Feb ;22(2):138-40. Epub 2007 Sep 6
[10] McCarberg B, Wolf J.Chronic pain management in a health maintenance organization. Clin J Pain 1999 ; 15:50-7)
[11] Morone NE, Greco CM, Weiner DK. Mindfulness meditation for the treatment of chronic low bac pain in older adults : a randomized controlled pilot study. Pain 2008 ; 134 (3) 310-9.
[12] Kabat-Zinn J, Wheeler E, Light T, Skillings A, Scharf MJ, Cropley TG, et al. Influence of a mindfulness meditation-based stress reduction intervention on rates of skin clearing in patients with moderate to severe psoriasis undergoing phototherapy (UVB) and photochemotherapy (PUVA). Psychosom Med 1998 ;60:625-32.
[13] Solberg EE, Halvorsen R, Sundgot-Borgen J, Ingjer F, Holen A. Meditation : a modulator of the immune response to physical stress ? A brief report. Br J Sports Med 1995 ;29:255-7.
[14] Collins MP, Dunn LF. The effects of meditation and visual imagery on an immune system disorder : dermatomyositis. J Altern Complement Med. 2005 Apr ;11(2):275-84
[15] Davis JM, Fleming MF et al. A pilot study on mindfulness based reduction for smokers ; BMC Complementary and Alternative Medicine 2007, 7:2
[16] Davidson RJ, Kabat-Zinn J, et al. Altérations in brain and immune function produced by mindfulness meditation. Psychosom Med. 2003 Jul-Aug ; 65(4):564-570
[17] Jaseja H. Meditation may predispose ti epilepsy : an insight into the alteration in brain environment induced by meditation. Med Hypotheses. 2005 ; 64(3):464-7


Médecine des Arts®    
  715 chemin du quart 82000 F-Montauban
  Tél. 05 63 20 08 09 Fax. 05 63 91 28 11
  E-mail : mda@medecine-des-arts.com
  site web : www.medecine-des-arts.com

Imprimer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°81
Revue Médecine des arts N°81
14,00 € Accéder à la boutique

Quiz

Quelle est votre anxiété générale ? Test 1, genre masculin

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Association

Faire un don
Adhérer

Formation Cursus Médecine des arts-musique

Inscription 2017-2018