L'oreille coupée de Van Gogh

La lettre du docteur Rey, médecin qui a soigné Van Gogh

Van Gogh

Des artistes, on ne s'attache parfois qu'à un détail, un épisode morbide. L'oreille de Van Gogh a fait l'objet de nombreuses études et analyses et c'est certainement une des histoires les plus connues de l'histoire de l'art. Van Gogh lors d'un accès délirant tente de blesser Paul Gauguin et ensuite se coupe l'oreille avec une lame de rasoir. Un autoportrait le montre l'oreille droite pansée avec un bandage. L'histoire de cet événement avait retenu que seul le lobe de l'oreille avait été coupé par Van Gogh, mais une lettre retrouvée récemment du docteur Rey qui l'a soigné à Arles (France) en 1888, lors de cette automutilation, apporte un éclairage nouveau à cette période de la vie de Van Gogh.

Une exposition au Musée Van Gogh d'Amsterdam présente des éléments nouveaux de cet épisode. Ces éléments reposent sur le témoignage épistolaire du médecin qui a soigné van Gogh, le docteur Félix Rey, que le peintre a d'ailleurs immortalisé dans un portrait.
 

Docteur Rey
Portrait du Docteur Rey par Van Gogh

« Je suis heureux, écrit le docteur Rey, de pouvoir vous donner les renseignements que vous m'avez demandés concernant mon malheureux ami Van Gogh. J'espère que vous ne manquerez pas de glorifier, comme il le mérite, le génie de ce peintre remarquable. » Ce courrier écrit en 1930, était destiné à Irving Stone, écrivain américain qui préparait une autobiographie sur Vincent Van Gogh. Ce courrier était accompagné d'un croquis montrant précisément la blessure et la zone de l'oreille coupée par Van Gogh en 1888 (à Arles, France). Sur le schéma est mentionné « L'oreille a été tranchée avec un rasoir suivant le trait pointillé. »
La totalité de l'oreille a été coupée et non uniquement le lobe comme on le supposait précédemment.

Le Docteur ajoute enfin : « Quand j'ai essayé de lui demander la raison qui l'avait conduit à se trancher l'oreille, il m'a répondu que c'était une raison purement personnelle ».

Ce courrier avec le schéma de l'oreille coupée provient de la bibliothèque de Bancroft, de l'université de Californie, à Berkeley, a été découvert par Bernadette Murphy à l'occasion de recherches pour son livre « L'Oreille de Van Gogh : The True Story ».
Bernadette Murphy précise que l'oreille était « destinée » à une jeune femme, prénommée Gabrielle, qui n'était pas comme on le pensait précédemment une prostituée, mais qui faisait des ménages dans une maison close. Gabrielle avait été blessée sérieusement par une morsure de chien et faisait ce travail pour financer les traitements médicaux. Bernadette Murphy, qui a retracée l'histoire de cette période, émet l'hypothèse que dans sa folie Van Gogh aurait pu vouloir donner une partie de lui-même pour guérir cette jeune femme.

Docteur Rey, courrier

Révolver que Van Gogh aurait utilisé pour se suiciderL'exposition montre aussi un petit revolver qui aurait celui utilisé par l'artiste pour se suicider. Le révolver a été retrouvé dans le champ où l'artiste s'est blessé mortellement. « Le degré de corrosion suggérait que l'arme était restée dans le sol pendant 50 ou 60 ans », indique le musée.

 

Docteur Arcier André, président fondateur de Médecine des arts®
Médecine des arts est une marque déposée. Copyright médecine des arts©


 

Imprimer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°82
Revue Médecine des arts N°82 : Le pouce du musicien
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts n°81
Revue Médecine des arts N°81
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Yoga du musicien
Le Yoga du musicien
27,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Livres

Eutonie pour le musicien
Accorder son corps
29,00 € Accéder à la boutique

Association

Faire un don
Adhérer

Quiz

Testez votre estime de soi

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Sondage

Musiciens, quel régime faites-vous ?

Votez (49 votants)

Suivez-nous !

Inscription newsletter

Encyclopédie

  • Demis Roussos
  • Wilfrid Piollet
  • Hamama Faten
  • James Anderson DePriest
  • Ekberg Anita
Demis Roussos