Dystonie de fonction chez les instruments à cordes frottées

Des symptômes typiques

La dystonie est un trouble du mouvement spécifique à certaines tâches, qui se présente par une perte de contrôle du mouvement fait de contractions musculaires involontaires qui réalise le jeu instrumental du musicien.
La dystonie de fonction des instrumentistes à cordes frottées répond aux mêmes critères que l’ensemble des dystonies focales du musicien. On retrouve les mêmes critères de diagnostic.

  • Une contraction musculaire anormale et involontaire
    Le contrôle du geste n’est plus possible. Pendant une période le musicien essaie de compenser, de répéter encore pour tenter de résoudre le problème, mais le trouble persiste, voire se conforte.  
  • L’absence de douleur
    L’affection est indolore, même si on peut retrouver des douleurs en relation avec des phénomènes de compensation et de tension musculaire.
  • Spécifique à la pratique
    L’expression des symptômes se fait à l’instrument et ne se reproduit pas généralement en dehors de l’instrument. C’est la raison pour laquelle que les Américains nomment parfois cette affection « task-specific dystonia » (dystonie spécifique à la tâche). Le trouble survient pendant la pratique musicale et plus généralement lors de passages particuliers. Parfois, sur des dystonies soit plus anciennes, soit plus manifestes, des activités extra-musicales peuvent être touchées, taper sur un clavier par exemple.
  • Des combinaisons typiques de mouvements
    La singularité tient aux patrons de mouvements, à la latéralité. Ainsi ce sont les doigts qui interviennent sur l’instrument de la manière la plus rapide, la plus sophistiqué, la plus virtuose qui sont touchés. La main gauche des instrumentistes à cordes frottées dans la très grande majorité des cas et le IV° et V° doigts de la main gauche. L’auriculaire et l’annulaire se mettent en flexion, parfois très importante. Mais cela n’exclut pas la main qui tient l’archet qui peut également être touchée par une dystonie de fonction dans 28  % des cas. Il est à noter que la contrebasse est parfois jouée avec l’archet, notamment dans le répertoire classique et dans ce cas le trouble sera plus volontiers à la main gauche, mais dans le répertoire jazz, le jeu se fait aussi de manière pincée de la main droite et la dystonie pourra se retrouver également à la main droite selon le style de jeu. La main atteinte est le plus souvent celle dont la tâche motrice est la plus complexe.
Imprimer

Dystonie de fonction. Manuel pratique indispensable

Un ouvrage Médecine des arts. Tout sur la dystonie du musicien


Dystonie musicien. Dossier N°46


Dystonie du musicien Dossier spécial N°36 numéro

Dystonie du musicien


Dystonie de fonction Dossier spécial. N° 27


Association

Faire un don
Adhérer