Douleurs orofaciales et pratique d’un instrument de musique et du chant

Troubles temporo-mandibulaires chez les musiciens

Instrument à vent et articulation temporo-mandibulaire

Les musiciens, notamment les instrumentistes à vent, ressentent fréquemment des douleurs orofaciales. On parle souvent de troubles temporo-mandibulaires.

Qu'est-ce qu'un trouble temporo-mandibulaire ?

Le terme « troubles temporo-mandibulaires » regroupe un nombre important de situations cliniques concernant les muscles masticateurs, les articulations temporo-mandibulaires ou ces deux entités associées. Ce type de pathologie est considéré comme une subclassification des troubles musculo-squelettiques et il est souvent associé à des douleurs de localisations diverses (tête, cou, face, oreilles), d'après Goldstein (1999).

Plusieurs dénominations sont utilisées pour exprimer ce problème de santé :
- syndrome algo-dysfonctionnel de l’appareil manducateur (SADAM)
- algie et dysfonctionnement de l’appareil manducateur (ADAM)
- dysfonction de l’appareil manducateur (DAM)
- dysfonction crânio-mandibulaire (DCM)
- trouble crânio-mandibulaire (TCM)

Quelles sont les causes d'un trouble temporo-mandibulaire ?

Les causes de ces troubles sont multifactorielles et associent des facteurs structurels et comportementaux que l’on peut classer en facteurs prédisposants, déclenchants, d'entretien.[1]
 

Facteurs prédisposants ; naturels ou acquis, ils créent le lit de la maladie Facteurs déclenchants : ils perturbent brutalement l'homéostasie de l'appareil mandicateur Facteurs d'entretien : ils pérennisent la pathologie
- Anomalies de fonctions occlusales
- Hyperlaxité ligamentaire
- Parafonctions
- Terrain psychologique (anxiété, stress)
- Tension ou choc émotionnel majorant les parafonctions
- Modification brutale de l'occlusion (orthodontie, prothèse iatrogène)
- Modification comportementale (mastication de chewing-gum, bruxisme, onychophagie...)
- Traumatisme : ouverture buccale forcée (soins dentaires, chirurgie maxillo-faciale sous anesthésie générale, traumatisme accident (coup de lapin)
- Migrations dentaires secondaires
- Remodelages alvéolaires
- Remodelage articulaire
- Occlusoconscience
- Hyperalgésie primaire ou secondaire
- Fragilité psychologique
- Propriodéficience acquise

 

Les pratiques instrumentales exposent les musiciens à des contraintes musculo-squelettiques à risque pour les articulations temporo-mandibulaires. Le stress lié à la haute performance exigée dans les orchestres mais aussi dans d’autres types d’organisations musicales tend à perpétuer ce risque. Ces contraintes sont plus fortes encore pour certaines pratiques comme celles des instruments à vent mais aussi pour des pratiques comme celles du violon ou de l’alto, ainsi que le chant.

Des études scientifiques ont mis en évidence les altérations physiques orofaciales liées à la pratique musicale, mais sans mettre l’accent sur la douleur orofaciale.
José Renato Cavalcanti de Queiroz et al. ont élaboré un questionnaire spécifique afin d’étudier la douleur orofaciale chez les musiciens d’orchestre de Sao Paulo.

 

Imprimer

Quiz

Somnolence, testez votre propension à vous endormir dans la journée ou en soirée

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Quiz

Problème de voix chantée ?

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

La boutique

Livres

Physiologie du chant
Physiologie et art du chant
25,00 € Accéder à la boutique

Association

Faire un don
Adhérer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°63
Revue Médecine des arts N°63
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°57
Revue Médecine des arts N°57
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°52
Revue Médecine des arts N°52
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°45
Revue Médecine des arts N°45
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°31
Revue Médecine des arts N°31
14,00 € Accéder à la boutique