Atteintes vocales et maladies systémiques (Piaf, Serrault etc.)

Voix et arthrite chronique juvénile, lupus érythémateux

Auteur compositeur et interprète anglais, Seal révèle qu'il est atteint d'un lupus érythémateux

2. Au cours de l’arthrite chronique juvénile

L’arthrite crico-aryténoïdienne est plus rare. Elle peut provoquer une raucité de la voix ou d’emblée un tableau aigu de dyspnée laryngée avec stridor. Malleson et al. en 1986 ont rapporté un tel cas et en ont trouvé 4 autres dans la littérature (7). Le traitement d’urgence repose sur les corticoïdes à fortes doses mais une trachéotomie fut nécessaire chez un enfant.

3. Le lupus érythémateux disséminé

Des lésions muqueuses sont trouvées chez 25 % des malades lors du diagnostic et chez environ 36 % lors de l’évolution. Il s’agit d’ulcérations ou d'une perforation de la cloison nasale, ou d'une atteinte de la muqueuse laryngée. Les lésions muqueuses sont des ulcérations recouvertes de fibrine, entourées de pétéchies, des bandes de leucoplasie épithéliale et des télangiectasies. Ces lésions s’observent au cours des phases actives de la maladie mais n’ont pas d’incidence sur le pronostic.
L’atteinte laryngée symptomatique est rare au cours de la maladie lupique (8). Elle n’est trouvée par Dubois que chez 2 malades sur 520. Ropes, lui, note un enrouement persistant chez 13 % des malades. Une laryngite aiguë est signalée par Smith chez 6 malades sur 72, la laryngoscopie montrant un œdème des cordes vocales. Des séquelles à type d’épaississement et de rétrécissement des cordes vocales sont possibles. Une vascularite peut provoquer une nécrose de la trachée, du muscle aryténoïde. Des nodules des cordes vocales évoquant des nodules rhumatoïdes ont été décrits.
Une arthrite crico-aryténoïdienne est possible au cours des maladies lupiques spontanées comme au cours des lupus induits (8).
Plus souvent, les troubles de la voix observés au cours de la maladie lupique ont une cause neurologique. Ainsi, une aphasie peut accompagner une hémiplégie vasculaire. Un trouble de la phonation peut aussi résulter d’une atteinte d’un nerf crânien entraînant une paralysie vélopalatine ou une paralysie faciale. La paralysie d’une corde vocale peut résulter d’une vascularite des vasa-nervorum du nerf récurrent.

Le chanteur britannique Seal a dévoilé lors d’un concert caritatif l’origine des cicatrices cutanées qu’il porte sur le visage. Ces marques sur le visage sont dues au lupus. Ce concert caritatif était d’ailleurs au profit de la recherche contre le lupus (érythémateux disséminé), maladie systémique qui comporte des atteintes articulaires ou musculaires, rénales et des manifestations cutanées.

Imprimer

La boutique

Revues

Santé du chanteur N°84
Revue Médecine des arts N°84 Spécial voix et vent
14,00 € Accéder à la boutique

Quiz

Somnolence, testez votre propension à vous endormir dans la journée ou en soirée

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

Quiz

Problème de voix chantée ?

Accéder à notre quiz Accéder à tous nos quiz

La boutique

Livres

Physiologie du chant
Physiologie et art du chant
25,00 € Accéder à la boutique

Association

Faire un don
Adhérer

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°63
Revue Médecine des arts N°63
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°57
Revue Médecine des arts N°57
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°52
Revue Médecine des arts N°52
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°45
Revue Médecine des arts N°45
14,00 € Accéder à la boutique

La boutique

Revues

Revue Médecine des arts N°31
Revue Médecine des arts N°31
14,00 € Accéder à la boutique