Annie Saumont

Annie Saumont, nouvelliste est morte le 31 janvier 2017

Annie SaumontNouvelliste française, Annie Saumont née le 16 mars 1927 à Cherbourg (Manche) est morte le 31 janvier 2017 à Paris à l'âge de 89 ans.
Sa mère était institutrice, Annie Saumont fera des études de lettres modernes et se spécialisera dans la littérature anglo-saxonne. Elle est devenue d'ailleurs une spécialiste reconnue de la littérature anglophone, elle traduira John Fowles, Salinger, V.S. Naipaul ou Nadine Gordimer.
Elle auteur d'environ 300 nouvelles publiées dans une trentaine de volumes.

« En lisant Annie Saumont, on a le sentiment qu'elle travaille au scalpel et au laser. Pour aller au plus juste, au plus précis, au plus dramatique du quotidien. Pour montrer ce qu'on ne veut pas voir, ce qui dérange, ce qui déraille aussi. Ceux qui sont du mauvais côté de la vie. Elle travaille dans l'épure. Elle passe beaucoup de temps sur chaque texte. « Je trouve que ce n'est jamais parfait. Mais il faut bien à un moment décider d'arrêter. Parfois, après plusieurs semaines sur la même nouvelle, je laisse tomber. Puis je reprends plus tard ».[Le Monde 01.03.2012]
Annie Saumont obtient en 1981 le prix Goncourt de la nouvelle avec « Quelquefois dans les cérémonies »(Gallimard).


 

Imprimer

Association

Faire un don
Adhérer

Formation Médecine des arts-musique

Cursus Médecine des arts-musique