Abbas Kiarostami

Réalisateur, Scénariste

Abbas Kiarostami

Réalisateur, scénariste, producteur iranien Abbas Kiarostami né le 22 juin 1940 à Téhéran est mort à Paris le 4 juillet 2016 à l'âge de 76 ans.

Abbas Kiarostami se destinait d'abord à la peinture, après avoir fait les Beaux-Arts à Téhéran il travaille dans les années 1960 dans la publicité comme illustrateur. Dans cette période il va tourner des films publicitaires pour la télévision. Puis il fera des courts métrages.
Dans le début des années 1970 il est un des représentants de la "nouvelle vague" des réalisateurs arméniens. Godard dira de lui "Le cinéma commence avec DW Griffith et prend fin avec Abbas Kiarostami"
Après la révolution iranienne en 1979 Abbas Kiarostami reste en Iran et va continuer à faire des courts métrages, puis des longs métrages. « Contraint, comme ses collègues de se conformer aux règles édictées -jamais une femme en public sans foulard notamment- il se voit confier la direction de l'Institut de cinéma Kanun, créé sous le Chah, mais qui s'est perpétué sous le nouveau régime. »[Le Figaro 05/07/2016]
« En 1997, Kiarostami remporte la Palme d'or au Festival de Cannes pour Le Goût de la cerise (Ta’m-e gilas), ex æquo avec Shōhei Imamura pour l'Anguille . Ce film fait le récit d’un homme désespéré, M. Badii, tenté par le suicide. Le film traite de thèmes tels que la moralité, la légitimité de l’acte du suicide, le sens de la compassion, et la responsabilité motivée par la liberté du choix de vivre »[Wilkippedia]
Son désir profond était d'être peintre, lors d'une interview il répondra a la question « D'où vient votre envie de faire des films ? », Abbas Kiarostami répondait simplement « Je ne sais vraiment pas. Je voulais devenir peintre mais je n'ai pas pu donc je me suis tourné vers le graphisme qui était pour moi plus accessible. Après, j'ai fait des films publicitaires puis je me suis familiarisé avec la caméra et l'image vivante. J'ai commencé à écrire des histoires et des dessins animés pour les enfants. Je suis devenu progressivement cinéaste sans que je puisse identifier à aucun moment de ma vie une motivation particulière pour cette activité ».[Télérama 04/07/2016]

Abbas Kiarostami est mort des suites d'un cancer gastro-intestinal le 4 juillet 2016 à Paris ou il était en traitement.


 

Imprimer

Association

Faire un don
Adhérer

Formation Médecine des arts-musique

Cursus Médecine des arts-musique