Anorexie mentale et danse. Chapitre 1

L’anorexie mentale, qu’est-ce que c’est ?

La grande majorité des études confirme une incidence et une prévalence de l’anorexie mentale plus élevées que pour la population générale dans certaines catégories de population dont les danseurs et le mannequinat …

L’anorexie mentale, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un trouble psychopathologique qui fait partie des troubles des conduites alimentaires (TCA). Ce trouble touche principalement les adolescentes et les jeunes femmes adultes. Les critères de diagnostic font l’objet de nombreuses discussions en raison de l’instabilité du diagnostic, de l’existence de formes subcliniques et de l’association avec d’autres troubles alimentaires. Le trouble s’organise autour du comportement alimentaire et se caractérise par le refus de manger, une perte significative du poids et une perturbation de l’image du corps. L’anorexie mentale peut avoir des conséquences somatiques potentiellement graves.

Etymologie

  • Anorexie : du grec "a" privatif, qui signifie absence ; "orexie" qui veut dire appétit. Absence d’appétit. L’étymologie ne donne pas toute la dimension de la maladie dans le sens ou l’anoxie mentale n’est par l’absence d’appétit, mais qu’elle se caractérise par la restriction alimentaire.
  • Mentale : du latin "mens" esprit. L’étymologie apporte une des caractéristiques fondamentales et distinctives du trouble en caractérisant d’emblée ce trouble dans la famille des psychopathologies et en le distinguant des autres types d’anorexie dont les mécanismes et les origines sont tout autres.

Quelle est l’importance de l’anorexie mentale dans la population générale ?

L’anorexie mentale touche essentiellement les jeunes filles (9 filles pour un garçon.) [1] L’âge de survenue connaît deux pics, l’une plutôt au début de l’adolescence, contemporain de la puberté 13–14 ans et l’autre vers 18 -20 ans. Les formes prépubertaires vers 9 à 11 ans semblent en augmentation.

L’incidence de l'anorexie
Elle est en moyenne de 1% pour les adolescentes [2], cette incidence est évaluée à 1 à 2 % chez la femme (31). Incidence annuelle, tous âge confondus de 7,6 nouveaux cas par an pour 100 000 habitants.
L’étude Nielsen

  • Anorexie féminine = 1,9/100 000 habitants
  • Anorexie masculine = 0,17/100 000 habitants [3]

La prévalence de l'anorexie
La prévalence serait de 1 à 2 % de la population des 12-19 ans [4] avec un sex-ratio d’1 homme pour 9 femmes. Pour Hardy (1989) [5], la prévalence semble osciller entre 0,1 et 0,5 % de la population féminine des 16-25 ans.

Rigaud, [6] en 2000, estime que l’anorexie mentale touche environ 1 % des femmes entre 15 et 25 ans, soit deux à dix fois plus qu’onze ans plus tôt (33).
 Hardy, évoque la complexité de l’étude du taux d’incidence de la maladie du fait de problèmes méthodologiques. En effet les études ne sont pas comparables (sur le plan des populations étudiées, des critères de diagnostic).

 

Imprimer

S'abonner à la Revue Médecine des arts

Santé du danseur


Association

Faire un don
Adhérer